Poster un message

En réponse à :

Le devoir de neutralité des journalistes : un mythe

29 mars, par Emmanuel Barthe

Carte de presse fictive
Commentant une phrase bien connue , attribuée à Jonathan Foster, enseignant à l’école de journaliste de Sheffield (UK), un twittos écrit : « Pour les questions complexes, *un journaliste neutre* aide à connaître les thèses sérieuses en présence et ne les "choisit" pas à la place du public : risque de censure ... »
Si le propos est nuancé, on y retrouve une croyance répandue, et fréquemment invoquée/brandie sur les réseaux sociaux par des utilisateurs aux (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.