De la contre-culture au politiquement correct ...

Wikipedia : l’encyclopédie qui s’est rangée

... et de l’ouverture à l’entre soi

Mercredi 16 février 2022, par Emmanuel Barthe // Logiciels, Internet, moteurs de recherche

J’ai contribué à quelques articles (juridiques surtout) dans Wikipedia. Et cela fait longtemps que je voulais écrire non plus dans, mais *sur* cette encyclopédie libre en ligne, passée en 20 ans de la contre-culture au politiquement correct et de l’ouverture à l’entre soi.

Car c’est vrai : je ne trouve plus que partiellement mon compte dans Wikipedia (WP pour celles et ceux qui y écrivent souvent).

Des règles très contraignantes partout : l’exemple de la création de nouveaux articles devenue quasi-impossible

Je regrette que Wikipedia soit devenue à mon avis si pleine de procédures, de règles quasi-juridiques et d’administrateurs (dits "admins") qui ont un véritable rôle d’arbitres (au sens d’arbitre dans l’arbitrage commercial, donc juges). Pour moi — c’est mon impression et je peux me tromper — écrire plus de quelques lignes dans Wikipedia est de facto devenu aussi difficile que d’être membre d’un club à l’anglaise.

A part pour faire quelques corrections ou de petits ajouts, j’ai l’impression que l’orientation "encyclopédie neutre" interdit désormais de créer [1] ou modifier substantiellement tout article.

La volonté de neutralité impose aussi de ne rien écrire qui ne soit déjà écrit ailleurs, dans un média "respectable" (presse, y compris sa version en ligne, et ouvrages d’abord). Tout "travail inédit" [2] a tendance à être dénoncé par une question ou un bandeau ou simplement effacé, quand bien même les informations qu’il donne sont exactes, notoires ou constatables par soi-même. Pour un exemple, voir l’échange suivant (traduit en français) [3] sur la page de discussion de l’article de WP sur le logiciel gratuit d’édition d’images IrfanView :

« Il devrait être mentionné comme critique que ce programme ne précharge PAS les images ! On est à l’âge de pierre, là ! Proxide 02:16, 23 décembre 2010 (UTC)
Je suis d’accord, mais si aucune source source fiable et indépendante ne le dit, nous ne le devrions pas non plus. —Lexein (talk) 00:09, 10 September 2011 (UTC) »

Ce qui rend cet exemple encore plus net, c’est que Lexein, le wikipédien qui répond est à la fois le principal contributeur de l’article [4] et un vétéran de Wikipedia — il fait même partie des 4000 contributeurs en langue anglaise les plus actifs de WP de tous les temps.

Le moindre manquement aux règles [5] est sanctionné par une suppression immédiate [6] par un administrateur de ce qui a représenté plusieurs heures de travail. Or il est difficile aux non admins de connaître ces règles dans le détail [7] et ces suppressions se font généralement sans grande diplomatie. Ca m’est arrivé. C’est arrivé aussi à d’autres : je l’ai deviné à plusieurs reprises à travers des discussions en ligne sur WP.

Selon les mots de Dominique Cardon interviewé par Libération en 2015 [8] alors que (je souligne) il était membre du conseil scientifique de Wikipedia (non partie dans la gouvernance de la WP.fr et dissous de facto en 2017), « avant, les contributeurs pouvaient écrire sans sourcer en permanence. Depuis une dizaine d’années, les règles procédurales sur les sources se renforcent encore et encore, à tel point qu’on a parfois l’impression de se retrouver face à une bureaucratie interne extrême ». Un effet bureaucratique qui pourrait démobiliser les nouveaux contributeurs, selon lui : « Le caractère ouvert et démocratique de Wikipédia est en train de laisser la place à une rigueur bureaucratique interne. »

Ayant modéré une liste de discussion [9] pendant quatre ans, je ne peux pas nier la nécessité d’empêcher les très nombreux vandales, contributeurs de mauvaise foi et agences de communication [10] de défigurer Wikipedia. Je peux à la limite comprendre que les admins soient fatigués et "tirent sur tout ce qui bouge sans poser de question". Mais malheureusement ce comportement même fait des dégâts, par son manque de respect pour les contributeurs de bonne foi qui se voient supprimer leur travail bénévole sans avertissement ni explication.

Sans parler du mépris et de l’autoritarisme à peine cachés et de l’intérêt pour le pouvoir d’une certain nombre d’administrateurs et militants WP. Les "admin" de Wikipédia ressemblent de plus en plus aux fidèles, voire aux cardinaux, d’une église [11]. Avec le côté unilatéral [12] et les oeillères que cela peut amener.

Des articles devenus très lisses

Dans le même temps, tout article sur une société ou une personnalité est trop souvent "lissé", réécrit habilement par ses communicants. Certes, le plus souvent ça se voit et parfois un bandeau le signale. Mais à part sur les articles concernant les sociétés et personnalités controversées ou à la mode, ces "edits" (modifications) ne sont que très peu "revertés" (annulées) ou réécrits. Peu de gens s’en soucient et ceux qui s’en soucient manquent et de temps et de force de frappe face aux communicants. Un exemple (juin 2019) : l’agence de publicité d’un marque de sport place ses photos sur Wikipedia. Dans cette bataille de communication, des groupes particuliers à visées idéologiques cherchent, inversement, à subrepticement détourner les articles de WP, à les tourner dans leur sens.

A l’occasion de l’affaire du wikipédien assidû et militant zemmouriste qui a biaisé la page de l’homme politique [13], Marie Turcan, rédactrice-en-chef de Numerama le dit assez bien en ces termes : « Wikipédia [est] utile et on [peut] la considérer comme une source fiable (c’est quand même le site qui cite le mieux ses sources). Mais il faut savoir que ceux qui connaissent très bien son fonctionnement savent comment en abuser. » J’ajouterai qu’ils sont nombreux car pour beaucoup de communicants cela fait partie de leur travail direct ou indirect.

Le corollaire, de mon point de vue : je ne trouve plus dans Wikipedia ces infos "croustillantes" (je ne parle pas de Voici et al.), je veux dire ces interprétations divergentes qui en faisaient le sel (allez, si ! parfois dans les versions archivées on tombe sur une info non politiquement correcte mais en fait il faut savoir ce qu’ on cherche ... et le chercher longuement puisque les archives ne semblent pas indexées par le moteur de WP ni par Google). On dispose désormais d’une encyclopédie neutre [14] très riche et qui rend service. Certes. Mais on a beaucoup perdu pour ce gain.

Désolé d’être aussi cru, mais c’est un fait et c’est voulu : Wikipedia ne pense plus, elle résume ou cite des gens qui pensent — et encore, pas des sites personnels, mais des sources très "consacrées". Eliminant ainsi plein d’informations qu’on ne trouvait guère ailleurs.

Un argument qui m’est souvent produit en contre, c’est que dès 2005 (WP a été créé en 2001), existe la page "pas de travaux inédits" [15] (dès fin 2003 pour la version en anglais "No original research").

Il n’empêche, comme le rappelle Dominique Cardon (voir supra) et comme nous l’avons nous-même expérimenté : jusqu’en 2005 environ (personnellement, je dirais que la règle n’a commencé à être quasi-systématiquement appliquée qu’à partir des années 2010), « les contributeurs pouvaient écrire sans sourcer en permanence ».

Les experts boutés hors de Wikipedia

La page de WP List of Wikipedians by number of edits [16] explique ceci :

« Dans une discussion sur la suppression, le vote pour Garder ou Supprimer un article donné émis par un éditeur ayant un nombre d’"edits" dans WP de 67 330 peut se voir donner plus de poids que le même vote émis par quelqu’un qui n’a fait que 12 "edits". »

Etre un gros contributeur et un expert de WP compte donc beaucoup dans l’encyclopédie. Et souvent plus que le fait d’être un véritable expert du sujet traité dans l’article [17]. L’exemple paroxystique bien connu en est la bataille livrée par le romancier américain Philip Roth pour faire rectifier l’article WP portant sur lui [18]. Plus banalement, Benjamin Coriat, économiste et universitaire français pourtant classé à gauche et spécialiste des communs, dit [19] :

« Wikipédia, ce n’est pas forcément très bien gouverné, parce que les économistes qu’on trouve dans Wikipédia, les définitions qu’on trouve dans Wikipédia, il y a beaucoup à dire. »

Même Alexandre Moatti, historien des sciences, contributeur avoué de Wikipedia et ex-membre du conseil d’administration de Wikimedia France, reconnaît, dans une contribution en défense de Wikipedia, que dans les sciences humaines et sociales (SHS), le flou est plus grand — ce qui implicitement permet l’existence d’articles WP contestables [20].

Un nombre non négligeable d’articles, même non "chauds", et malgré l’obligation de citer des sources "consacrées" :

  • primo, sont de facto entre les mains de non-experts (devenus en revanche des experts du fonctionnement et des règles de Wikipedia)
  • deuxio, sont malgré la présence de (plus ou moins nombreuses) notes de bas de page, mal documentés. Les non spécialistes, en effet, ne sont le plus souvent pas abonnés aux bases de données de la discipline et n’ont pas accès à un centre de documentation ou une bibliothèque spécialisé
  • tertio, manquent cruellement de recul et de sens critique.

D’après ce que je sais, ce type de comportement des wikipédiens et de fonctionnement de Wikipedia dissuade beaucoup d’experts de contribuer à WP [21].

Un des fondateurs de Wikipedia, Larry Sanger, a exprimé en 2004 une critique très forte [22]. Selon le résumé de sa position par l’article WP Critique de Wikipedia, Larry Sanger développe trois objections dont deux me semblent pertinentes [23] :

  • le manque de crédibilité de Wikipédia, en particulier pour les bibliothécaires [NB : en ce qui concerne les bibliothécaires, c’était vrai au début, mais ça ne l’est plus] , les membres du corps professoral, et les universitaires en raison de l’absence d’un système de validation [NB : Sanger a toujours voulu développer une encyclopédie avec des experts]. Cette perception négative couperait Wikipédia d’une participation accrue du milieu universitaire
  • l’anti-élitisme, ou le manque de respect pour l’expertise.

Recul et sens critique — pour tout dire, vivacité —, c’est ce que la participation des experts et l’autorisation des "travaux inédits" (abrégés en TI en langage wikipédien) pourraient apporter. Certes, modérer tout ça et y faire le ménage serait probablement plus ardu, puisque les règles de neutralité et d’absence de contenu original ne pourraient plus servir de garde-fous stricts (et aveugles).

Mais cela attirerait peut-être plus de volontaires (réellement qualifiés). Et après tout, c’est bien ainsi que Wikipedia fonctionnait à ses débuts et elle comptait déjà énormément d’articles et de contributeurs.

Les arguments sur cette évolution

On peut penser que cette évolution vers le lisse, le purement factuel et le neutre est un choix qui a été fait pour crédibiliser Wikipedia, pour faire sérieux, comme une "vraie" encyclopédie. Et aussi parce que les contributeurs de WP n’avaient pas le temps et les connaissances pour faire le travail d’un comité scientifique ou éditorial. Voir à ce sujet ce que le fondateur Jimmy Wales [24] (en 2003-2004) et le premier organisateur de WP Larry Sangler ont écrit. Et c’est d’ailleurs ce qui a été souvent avancé dans les articles de presse que j’ai pu lire à ce sujet.

Toutefois, je me demande parfois si en réalité ce n’est pas aussi pour éviter les pressions [25] et procès en diffamation [26] sur un site devenu incontournable et donc trop gênant. Wikipedia à tant crû qu’elle a dépassé — et de très loin — la diffusion de toutes les encyclopédies ayant existé avant elle. Sans parler de théorie du complot, je pense que WP est devenue "mainstream" et que de fait, elle a dû assumer un (gros) inconvénient de tout média trop dominant aujourd’hui : le "politiquement correct".

Pourtant, pour ne prendre qu’un exemple, l’Encyclopaedia Universalis (EU) elle-même n’était guère neutre — disons au minimum ses articles en sciences humaines et sociales (SHS) [27] et une partie de ceux en sciences exactes [28]. Oh que non ! Pour avoir pas mal travaillé dessus dans ma jeunesse (fin années 70 + les années 80 : pas d’Internet à cette époque), je peux vous garantir que l’Encyclopaedia n’était pas neutre. Chaque article était rédigé par un seul auteur — c’est toujours le cas — et il en profitait évidemment pour défendre ses thèses. Evidemment, l’EU avait un conseil scientifique, que Wikipédia n’a pas [29].

Ça avait aussi des inconvénients, les articles pouvaient être très difficiles à comprendre. Mais au moins ça pensait — et ça pensait avec des arguments. Comme WP à ses débuts. A mon avis, Wikipedia est devenu un super Quid. Sans la fiabilité à 100% du Quid [30].

Mais trêve de tirades, je vais vous lasser avec mes rengaines à la "C’était mieux avant". Tant pis ou tant mieux (c’est selon) pour Internet si Wikipedia est devenue "mainstream" [31].

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste juridique, webmestre, ex-évangélisateur Internet et Google en entreprise en 1996-1997, contributeur Wikipedia depuis 2007

Notes de bas de page

[1Extrait de la page WP Aide:Admissibilité d’un article : « Bien que le 5e principe fondateur de Wikipédia nous dise "N’hésitez pas !", les rédacteurs de l’encyclopédie veillent collectivement à sa crédibilité. Ils se voient trop souvent contraints de prendre des mesures radicales, après des discussions pénibles et chronophages pour tous. CQFD. On vous aura prévenu, alors respectez plutôt les conseils du tutoriel qui vous aidera plus précisément selon le type d’article. »

[2L’expression anglaise est : "original research".

[3Version originale en anglais :
It should be mentioned as criticism that this program DOES NOT preload images ! That is stone age ! Proxide 02:16, 23 December 2010 (UTC)
Agreed, but if independent reliable sources don’t state that, we shouldn’t either. —Lexein (talk) 00:09, 10 September 2011 (UTC)

[4Pour s’en rendre compte, il suffit de regarder l’historique des modifications de l’article : c’est son pseudo qui revient le plus.

[5Il s’agit bien de règles et non de "recommandations" comme WP les appelle, car elles ne tolèrent plus guère d’exceptions.

[6Wikipedia : critères de suppression immédiate. Voici l’extrait le plus important de cette page :

« A11 - Article ne répondant pas aux critères d’admissibilité
Un article peut être passé en suppression immédiate s’il ne répond manifestement pas aux critères d’admissibilité de Wikipédia.
Attention : pour qu’une suppression immédiate soit envisagée, il faut que la non-conformité aux critères d’admissibilité semble raisonnablement incontestable, après avoir effectué une recherche de sources suffisante pour parvenir à une opinion éclairée. En cas de doute raisonnable, le bandeau admissibilité devra être apposé, ou une PàS lancée, de façon à laisser la communauté trancher.
A12 - Travail inédit manifeste
Lorsque la recherche de sources ou la consultation des sources figurant dans l’article font apparaître que l’article est incontestablement une thèse ou un travail inédit, l’article pourra être traité en suppression immédiate si, après suppression du travail inédit, il ne demeure plus rien de significatif ou d’encyclopédique dans l’article.
Attention : il ne faut pas confondre l’absence de sources dans l’article avec un travail inédit. En sens inverse, la référence à des sources dont la portée serait systématiquement détournée pour appuyer une thèse inédite n’interdit pas de conclure à un travail inédit. En cas de doutes sur l’étendue du travail inédit ou sur l’absence de sources pertinentes, le bandeau Travail inédit devra être apposé, avec ou sans lancement d’une PàS. »

[7Connaître les règles ... et leur interprétation aussi.

[8Wikipédia traque ses contributeurs corrompus, par Clara Potier, Liberation.fr, 4 septembre 2015.

[10Eh oui, des agences de communication, rémunérées pour cela, suppriment des paragraphes délicats pour leurs clients ou, plus souvent, noient ces paragraphes dans des infos positives ou neutres sourcées ou encore les euphémisent. Les preuves en sont dans cette page Agences de communication sur Wikipédia du Bulletin des administrateurs de Wikipedia.fr, semaine 22, 2020.

[11Certains diraient : un temple.

[12Je préfère la version anglaise de ce mot : one-sided.

[13Comment Wikipédia a été trompé par une cellule de militants pro-Zemmour, par Marie Turcan, Numerama, 17 février 2022.

[14La fameuse et pas si simple règle NPOV (Neutral Point Of View : Neutralité de point de vue) sur laquelle beaucoup de contributeurs non aguerris se cassent les dents. Elle date de l’origine de Wikipedia (2001) en version en anglais et de fin 2002 pour la version française.

[15Entre parenthèses, cette règle va de facto dans le même sens que NPOV : limiter l’originalité et partant l’intérêt des propos.

[16Version originale : "In a deletion discussion, the vote to Keep or Delete a given article by an editor with an edit count of 67,330 may be given more weight than the same vote by someone with an edit count of only twelve."

[17L’utilisation de pseudonymes par les contributeurs de Wikipedia n’aide pas, c’est clair. Il est pourtant essentiel car, sans cela, les contributeurs seraient nettement moins nombreux.

[18Philip Roth remporte une bataille contre Wikipédia, par Camille Poirier, L’Express.fr, 12 septembre 2012.

[19Conférence Utopia "Les communs : pour quoi faire et jusqu’où ?", 10 juin 2014.

[20Postures d’opposition à Wikipédia en milieu intellectuel en France, par Alexandre Moatti, in : Wikipédia, objet scientifique non identifié, Presses universitaires de Paris Nanterre, 2015. DOI : 10.4000/books.pupo.4113. Merci de noter que la critique de Wikipedia à laquelle je me livre ici ne ressort pas des « postures » que dénonce sa contribution.

[21NB : tout expert d’un domaine n’est pas forcément un scientifique. Ce peut être un consultant ou un simple professionnel expérimenté du domaine.

[22Why Wikipedia Must Jettison Its Anti-Elitism, par Larry Sanger, 31 décembre 2004. L’ironie de la chose est que j’ai trouvé cet article de Sanger sur la très intéressante page de WP FR Critiques de Wikipédia. Une page sur le même sujet existe sur la WP EN : Criticism of Wikipedia. Sanger va même plus loin : En novembre 2015, il déclare à Vice : « Je pense que Wikipédia n’a jamais résolu le problème de la façon de s’organiser d’une manière qui ne conduise pas à la loi de la foule » et que depuis qu’il a quitté le projet, « des gens que je qualifierais de trolls ont en quelque sorte pris le pouvoir. Les détenus ont commencé à diriger l’asile ». Pour excessivement généralisateur que soit ce jugement, cette "mob rule", selon le terme exact employé par Sanger, se retrouve dans certaines affaires qui ont agité Wikimédia France et la fondation Wikimedia, la maison mère, le siège international. Sans parler de l’entre soi des administrateurs de Wikimédia France et de la propension de certains administrateurs de WP FR, dont le futur président de la Wikimedia Foundation à ne pas respecter les règles de WP elle-même. Pour aller plus loin sur ce sujet, le blog Wikirigoler et un billet de Rémi Mathis, ex-président de WM France et qui l’a quitté pour des raisons selon lui de harcèlement collectif. Rémi Mathis a publié en 2021 un livre : Wikipédia - Dans les coulisses de la plus grande encyclopédie du monde.

[23Sa seconde objection sur la présence envahissante de trolls ne me semble pas pertinente. Je n’ai rien expérimenté de semblable.

[24Original research, message de Jimmy (Jimbo) Wales sur la liste WikiEN-l, 3 décembre 2004 10h34 UTC.

[25La DCRI fait pression sur un bénévole pour supprimer une page Wikipédia, par Tristan Vey, Le Figaro.fr, 6 avril 2013.

[26Biographie diffamatoire sur Wikipédia : condamnation d’un ex-pigiste de France 24, AFP, 3 juillet 2015. Wikipédia : trois particuliers perdent un procès en diffamation contre l’encyclopédie, IT Espresso, 6 novembre 2007. La responsabilité de Wikipedia, par Arnaud Dimeglio et Nakita Ly Tong Pao, Village de la Justice, 26 juin 2019. Pour faire court : certes, en droit français, Wikimedia est généralement reconnu par les tribunaux comme hébergeur, pas éditeur, conformément à la LCEN (loi sur la confiance dans l’économie numérique) du 21 juin 2004, ce qui le dédouane. Et en droit américain, une disposition proche protège là aussi Wikipedia. Mais il n’empêche : les procès créent une pression. Et au niveau international, la Wikimedia Foundation n’a pas toujours gagné.

[27Droit, histoire, sociologie ...

[28Physique, chimie, mathématiques, médecine, informatique ...

[29Comme écrit en note plus haut, Wikimédia FR a eu un conseil scientifique un bref moment, mis en place et présidé par Rémi Mathis lui-même.

[30Victime de la concurrence du Web — de Wikipedia particulièrement —, Le Quid s’est arrêté en 2008.

[31Pour ou contre Wikipédia ?, Le Web pédagogique 25 septembre 2014.

Répondre à cet article

2 Messages

  • Wikipedia : l’encyclopédie qui s’est rangé 27 avril 2015 05:52, par Dalb75

    complètement d’accord. Ma participation qui n’était pas élevée je l’accorde, a chuté et surtout je me rends compte que je finis par ne pas en faire la promotion aussi fréquemment.

    repondre message

    • Wikipedia : l’encyclopédie qui s’est rangé 8 décembre 2018 16:13, par Bruno

      Mon expérience à moi aussi est mitigée. Je vois beaucoup d’articles malades, suites d’ajouts désordonnés sur des années, avec de gros déséquilibres de granularité, et qu’il s’avère impossible de restructurer, car des cerbères veillent jalousement à ce que leur contribution reste inchangée. La prime va à l’initiateur de l’article. En langue anglaise je vois des articles américano-centrés. Si les lecteurs sont majoritairement américains, difficile d’y faire des modifications.

      repondre message