Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Les logiciels de gestion de références bibliographiques recommandés pour les sciences juridiques

Vous avez un mémoire ou une thèse à faire ? Vous écrivez souvent des articles pour des revues juridiques ? Vous avez du mal à gérer vos références bibliographiques dans Word ou Libre Office ? Vous voudriez pouvoir faire facilement une recherche dans les articles que vous avez repérés ?

Les logiciels de gestion de références bibliographiques ("reference managers" en anglais) sont faits pour vous.

En droit français, on peut en recommander trois [1], solidement établis.

Payants

 Endnote (ex-groupe Thomson Reuters, désormais groupe Clarivate Analytics) :

 Mendeley (groupe Elsevier, entité membre du groupe qui possède LexisNexis) :

  • site officiel : https://www.mendeley.com
  • la version de base est gratuite mais limitée à 2 Go d’espace personnel ; la version complète est payante
  • tutoriel simple pour évaluer ou débuter
  • NB : le 15 mars 2021, Mendeley a supprimé son application mobile (pour smartphone), tant Android que iOS. On ne peut pas dire que cette nouvelle a été bien accueillie par la communauté. La seule solution, si on veut rester chez Medeley en mobile, est de passer par le navigateur web de son smartphone.

Gratuits

 Zotero (open source) :

 JabRef (open source). Outil de gestion bibliographique pour les bases de données BibTeX, fonctionnant avec Linux, Windows et MacOS. Très peu cité et pas pour le droit. Voir cet utilisateur français. Un guide par Polytechnique Montréal. Un autre par M. Bailly-Bechet, Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (PDF).

Existe t-il des styles bibliographiques pour le droit français (doctrine) pour ces logiciels ?

 Zotero : cinq styles adaptés au droit français ont vu le jour à partir de 2018. Les juristes ont donc le choix entre six solutions au total :

Pour la citation de jurisprudences françaises avec Zotero, voir la discussion sur le forum de Zotero.org et ce fil de discussion lancé par Aurélie Coviaux sur Twitter.

Mais comme le dit mon collègue Rémy Lérignier, « les "petites manies" de certains juristes rendent une réponse unique difficile. À eux de modifier des styles préexistants pour satisfaire leurs desiderata ;-) ».

 Juris-M : c’est un "fork" de Zotero (Zotero étant open source) pour juristes. Il a été adapté pour le Bluebook américain et le multilinguisme. Dans le type de documents "affaire" les juridictions françaises sont implémentées. Pour en savoir plus :

 Endnote : a priori non. Mais voir si le style GuideLluellesUdeM (basé sur le Guide des références pour la rédaction juridique, 7e édition donc un ouvrage québécois …) que des Québécois de l’Université de Montréal ont développé pour le droit canadien peut convenir. Pour se faire une idée, voir ce PDF.

 Mendeley : a priori non. Depuis 2018, oui :

  • d’après R. Lérignier, les styles Mendeley et Zotero sont très proches
  • et l’Ecole doctorale et l’URFIST de Bordeaux, comme mentionné supra, ont publié le 26 septembre 2018 un style CSL (donc compatible Mendeley — et Zotero) adapté au droit français.

Pour aller plus loin

Deux guides pour choisir son "reference manager" :

Pour plus d’information, interrogez les supports/assistances des divers logiciels (voir sur leur site web) ou, par Google, utiliser la requête suivante : [nom du logiciel] style bibliographique droit. Ou encore, lancez une discussion sur Twitter, les communautés des différents logiciels y étant très présentes.

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste juridique

Notes

[1Si vous avez d’autres recommandations, je suis preneur : les commentaires sont ouverts.

[2Son compte Twitter : @fflamerie. Son compte LinkedIn. Frédérique Flamerie est chargée de mission "Données de recherche" à l’Université de Bordeaux (data librarian).

[3Un fichier CSL est un fichier XML qui décrit comment sont organisés les différentes informations d’une notice bibliographique (auteur, titre d’article, titre de revue, année, numéro de volume, pagination, etc.) et la ponctuation adoptée, pour obéir aux normes d’affichage préconisées par les revues. Il est ainsi possible d’importer aisément dans son logiciel de gestion bibliographique un nouveau mode d’affichage de bibliographie. Ce format est reconnu par plusieurs logiciels de gestion de bibliographies, dont Zotero et Mendeley. Source : Wikipedia.

[4Citer des références bibliographiques juridiques : guide de rédaction : notes de bas de page et bibliographie, par l’Ecole doctorale Droit et l’URFIST de Bordeaux, 2e éd., septembre 2018 (format Word .docx). La 1ère édition (format PDF) date de 2017 et n’intégrait pas le style.

[6On avait déjà parlé ici de sa version de 2012.