Le phénomène Instagram : pourquoi ?

Vendredi 22 mai 2020, par Emmanuel Barthe // Logiciels, Internet, moteurs de recherche

Il a dépassé le milliard d’utilisateurs. Il mord même sur le terrain de YouTube. Des centaines d’ouvrages sur comment l’utiliser au mieux lui sont consacrés.

C’est Instagram. Lancé en 2010, ce réseau social a été acheté en 2012 par Facebook pour environ 1 milliard de dollars. Ses fondateurs l’ont quitté en septembre 2018. Il faisait alors 5,5 milliards de dollars US de recettes publicitaires anuelles et celles-ci ne cessent de croître.

Pour les entreprises, ok ...

Selon le site du magazine féminin, Marie-Claire, « la mode ne naît plus dans la rue, sur les podiums ou dans les ateliers artisanaux des grandes maisons de luxe. Aujourd’hui, c’est sur Instagram que les tendances se font et se défont. » « L’industrie de la mode restait inaccessible au public, et pour la première fois dans l’histoire de la mode, Instagram a fourni au spectateur un accès privilégié à une industrie qui lui était auparavant fermée. » explique Nicole Barclay, en charge des réseaux sociaux chez Net à Porter. Au point que Marie-Claire posait la question dès 2016 : Eva Chen, responsable de la mode chez Instagram, est-elle la nouvelle Anna Wintour ?

Il n’y a pas que pour la mode qu’Instagram est devenu incontournable : il est également devenu ultra-important pour les professionnels de la communication et du marketing et plus largement pour la communication des marques, même pour, par exemple, un croisiériste.

... mais pour les particuliers, qu’est-ce qui les motive à poster sur Insta ?

Un épisode avec Philippe Mangeot de l’émission Le Code a changé sur France Inter le dit très bien : Instagram, c’est la mise en scène de soi, auxquelles poussent les nouvelles technologies et réseaux sociaux [1]. C’est même dans l’ADN d’Instagram. C’est ce qui plaît à ses utilisateurs (hors stars et marques, car pour ces derniers c’est une obligation professionnelle) : ils sont plus beaux, plus fun, meilleurs communicants, meilleurs dragueurs que IRL (dans la vie réelle [2]) [3]. A propos d’Instagram et de ses concurrents réseaux sociaux, on parle souvent de narcissisme [4].

Les utilisateurs d’Instagram sont également attirés par le "glamour" de ceux qui mettent le mieux en scène leur vie : « Les utilisateurs aspirent à avoir la vie parfaite en image qu’ils voient les autres avoir sur Instagram ».

Les formats et filtres des photos sur Instagram sont limités mais sont *esthétiques* insiste l’émission de France Inter. De l’esthétique simple mais facile à s’approprier.

Pour être célèb’ sur Insta selon Philippe Mangeot, il faut « publier tous les jours la même photo », faire « une variation sur un dispositif stable ». « Vérité fondamentale de tous les réseaux sociaux » : ceux qui gagnent des followers « ne sortent pas de leur cadre » et écrivent toujours de la façon dont c’est attendu.

Plus positif selon moi, pour Philippe Mangeot :

  • Instagram donne lieu à une véritable sympathie (empathie), surtout à travers les messages privés (MP). Selon moi, idem pour Twitter
  • Instagram abrite des artistes, souvent des oeuvres mineures mais de l’art quand même.

Des guides pour se lancer sur Instagram

Quelques guides bien faits si vous voulez vous lancer :

Emmanuel Barthe
twittos, ex-modérateur de liste de discussion, veilleur

Notes de bas de page

[1Selon Bernard Harcourt, un universitaire de la côte est des Etats-Unis, les technologies contemporaines ont créé une société où l’exposition de soi est désirable. Il le dit très bien dans la même émission : « Le désir de se présenter et la possibilité de se présenter au public d’une nouvelle manière [...] C’est humain, c’est agréable, on veut être aimé, on veut être suivi, on veut être populaire [...] La technologie rend ça beaucoup plus possible. » Xavier de la Porte complète : « La clé, c’est le désir. [...] C’est tellement humain de vouloir être reconnu, de vouloir recevoir des preuves de reconnaissance, d’amour. »

[2IRL : In Real Life.

[3Comment peut-on aimer Instagram ?, un entretien passionnant entre Xavier de La Porte et Philippe Mangeot dans l’émission Le Code a changé sur France Inter.

[4La culture du narcissisme sur les réseaux sociaux, Le blog des étudiants SAWI (une école suisse de marketing), 2 juin 2016.

Répondre à cet article