Intelligence artificielle (IA) et jurisprudence, une association d’avenir ?

16 octobre 2020 : visio-conférence

Lundi 14 septembre 2020, par Emmanuel Barthe // L’édition juridique

Reherche juridique améliorée, justice prédictive, l’IA annonce-t-elle la menace d’une justice robotisée ou l’espoir d’une meilleure justice ?

Le réseau d’avocats Multijuris Europe, propose une visio-conférence le 16 octobre prochain de 14h à 17h sur le thème "Intelligence artificielle (IA) et jurisprudence, une association d’avenir ?"

Avec la participation de Emmanuel Barthe, Lexbase Edition, Predictice, Juri’Predis, Case Law Analytics, l’association Anadavi et François Pellegrini.

Conférence organisée par Multijuris Europe réseau d’avocats - Vendredi 16 octobre 14h-17h.

Tarifs : adhérent Multijuris Europe 50 €, non adhérent 70 €, étudiants en droit et élèves avocats, gratuit sur présentation de la carte - avocats : formation pouvant être déclarée au titre de la formation continue - la conférence aura lieu en visio-conférence uniquement, coordonnées de la conférence envoyées la veille aux personnes ayant acquitté leur droit d’inscription avant le 14 octobre.

Renseignements et inscriptions : écrire à secrétariat Multijuris multijuris@wanadoo.fr

Programme et intervenants

Président de la conférence : Eric Margnoux, président de Multijuris Europe.
Modérateur : Jean Gasnault, SAS La Loi des Ours.

14h-15h : l’IA et le Droit, une initiation/introduction à la matière par Emmanuel Barthe, spécialiste open data et informatique juridique, webmestre du blog precisement.org

15h-16h la Justice prédictive, une réalité ? Un traitement statistique de la jurisprudence ou plus ?
Avec les interventions de :

  • Fabrizio Papa-Techera - Legalmetrics-Lexbase
  • Elise Maillot – Prédictice
  • Warren Azoulay – Juriprédis

16h-16h45 Problématiques et perspectives de la pratique de l’Intelligence Artificielle dans l’activité de Justice, table-ronde.
Avec la participation de :

  • François Pellegrini, professeur d’informatique à l’Université de Bordeaux : IA et algorithmes, dangers pour les libertés publiques ?
  • Benoît Guillon, avocat, association ANADAVI, l’IA ou le risque d’une indemnisation robotisée sans prise en compte de la part humaine
  • Jacques-Levy Vehel, Case Law Analytics : IA et modélisation du processus de décision judiciaire .

17h Conclusion : par Eric Margnoux, président de Multijuris Europe et Jean Gasnault, La Loi des Ours.

Répondre à cet article