Ressources en droit des affaires

Dernier ajout : 16 juillet.

Derniers articles

Les bases de données de mélanges en droit

Helinia, Paris 2, Toulon, CEDE, Tables de Mélanie Jaoul, Bibliothèque de l’Ordre et Mélangial

Vendredi 22 juin 2018

Lire la suite »

Qu’est ce que les mélanges ?

Les mélanges juridiques sont une drôle de publication qui contiennent un "mélange" de contributions rédigées par d’anciens collaborateurs ou collègues d’un professeur de droit prenant sa retraite de l’Université. Ce type d’ouvrage est conçu comme un hommage à l’enseignant sur le départ (on appelle cette personne le dédicataire) et les articles tournent autour d’un de ses thèmes (large) de prédilection.

Avant la publication de mélanges, il est possible à ceux qui ont connu le professeur (mais aussi à toute autre personne physique ou morale) de subvenir aux frais d’édition et d’impression de l’ouvrage par une souscription. Le prix est alors moins élevé qu’une fois l’ouvrage sorti, et les noms des souscripteurs y figureront.

Les outils pour trouver les articles publiés dans les mélanges

On parlera ici, non des mélanges, mais des outils permettant de retrouver les articles qu’ils contiennent. D’ailleurs, on devrait donc dire "catalogues" ou "listes" et non "bases de données". C’est plus précis, moins ambigu. En effet, ces "bases" sont soit des bases de données de références bibliographiques (titre, auteur etc.) des articles de mélanges, soit des listes PDF de ces mêmes références. Aucun de ces outils ne contient le texte intégral de ces contributions. Une fois une référence trouvée, il faut acheter (uniquement pour les plus récents) ou localiser en bibliothèque l’ouvrage. Trouver la bonne bibliothèque de droit peut se faire par le catalogue SUDOC : il suffit de taper le titre de la revue ou des mélanges.

On peut citer sept initiatives [1], certaines plus développées, d’autres moins [2] :

- Une véritable base de données payante, Helinia, réalisée par des juristes. Elle est plus complète (exhaustive selon le blog Données juridiques) que les suivantes : « plusieurs dizaines de milliers de contributions » répertoriées, selon le site.

- Les mélanges dépouillés dans le catalogue de la Bibliothèque de l’Ordre des avocats au Barreau de Paris (accès réservé).

- Le catalogue des articles de mélanges de la bibliothèque de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas (cliquer sur ce lien puis sur "Rechercher des articles de mélanges"), plus complet d’après Rémy Lérignier (Université Poitiers, voir commentaire infra) que Pages de doctrine.
Il offre un autre avantage : la recherche par le champ Sujet permet de trouver des articles portant sur un mot-clé non présent dans le titre de l’article. Essayez par exemple avec Sujet = indivision : un des résultats ayant pour titre "La propriété collective existe-t-elle ?", avec le système plus limité de Page de doctrine ou des listes en PDF, on ne l’aurait pas trouvé.
Un inconvénient : la recherche par dédicataire ne semble pas possible, mais c’est moins important que celle par mots-clés.

- La base de mélanges de la BU Droit de Toulon. Même principe pratique que Pages de doctrine : on peut chercher par mot du titre de l’article et par dédicataire. A mon avis, les grands avantages sur Pages de doctrine sont que le moteur de recherche de la base de la BU de Toulon :

  • est en accès libre. Pas d’inscription préalable obligatoire comme chez Pages de doctrine
  • fonctionne sur le même principe d’indexer les mots du titre des contributions. Même réflexion pour le catalogue des mélanges de Paris II, qui offre même une indexation supplémentaire
  • a dépouillé plus de 500 mélanges
  • possède une interface simple et légère.

- Les Tables des mélanges est un fichier PDF librement téléchargeable et consultable, réalisée par Mélanie Jaoul, maître de conférences en droit privé à l’Université de Montpellier, et dont la dernière mise à jour date de décembre 2019 (306 mélanges dépouillés).

- Les Mélanges en droit francophone du Centre européen de droit et d’économie (CEDE, Essec). Il s’agit d’une liste sous forme d’une unique et longue page web, avec dédicataire, titre, éditeur, année, plus un lien vers le sommaire scanné en PDF de chaque mélanges.

- Le Mélangial, un des contenus de la base de données de références bibliographiques de doctrine Le Doctrinal (payant). Il est moins riche que les autres outils en terme de nombre de mélanges dépouillés puisque ce travail a commencé en décembre 2015. La bibliothèque de l’Ordre des Avocats de Paris contribue au dépouillement du fonds Mélangial.

A noter :

  • à part Helinia et le Doctrinal, tous ces outils sont dépendants des collections des bibliothèques correspondantes, ce qui peut limiter le nombre de mélanges dépouillés (peu pour Paris II Assas, dont les collections sont anciennes et très importantes)
  • ces outils sont mis à jour régulièrement (les Tables des mélanges de M. Jaoul deux fois par an maximum).

Pour aller plus loin, consultez la page Mélanges : des outils pour les trouver du Jurisguide. C’est le guide de recherche *le plus complet* — et de loin — sur le sujet.

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste juridique


Homère, blogueur juridique

Le blog de droit des affaires de Sébastien Robineau

Jeudi 14 juin 2018

Lire la suite »

Sébastien Robineau est avocat au barreau de Paris (cabinet Homère), docteur en droit, spécialiste du droit des sociétés ... et blogueur sous le titre Les carnets juridiques de Homère.

Il blogue sur le droit des affaires au sens large, droit social, droit de la propriété intellectuelle ou droit fiscal compris. Il blogue tranquillement, avec une moyenne de deux billets par mois mais sans chercher à être régulier, en s’inspirant d’une actualité juridique discrète, comme par exemple un arrêt inédit du Conseil d’Etat ou une réponse ministérielle sur la confidentialité des comptes de résultats des PME. Comme tout avocat, ses dossiers, ses clients sont plus importants que ses publications — c’est normal et sain.

Sa cible, ce sont les PME. Son mode d’écriture est en accord : bref et vulgarisateur, tout en restant quand même précis et juridique dans les termes. On n’est pas chez un journaliste. La mise en page est claire et aérée.

La biographie et la photo de l’avocat auteur du blog sont systématiquement présentes sur chaque billet, dans la colonne de droite. Excellent effet marketing.

En conclusion, encore un blog d’avocat malin, bien présenté, lisible et efficace côté marketing, comme celui du cabinet BMBG. Mais dans un style différent :

  • au lieu d’avoir créé son propre système de blogging, il utilise celui du site L’Entreprise, devenu un sous-domaine de L’Express.fr. Donc moins de personnalisation et pas de proximité immédiate de son site "corporate". Mais zéro souci de maintenance et de référencement
  • il blogue plus fréquemment que BMBG.

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique


BMBG : le blog malin des défenseurs des franchisés

Lundi 28 mai 2018

Lire la suite »

Cela fait longtemps que je n’avais pas signalé un site ou blog de cabinet d’avocats.

En voici un qui assiste les franchisés : BMBG (Bourgeon Meresse Guillin Bellet & Associés).

Deux des associés du cabinet, Serge Meresse et Olga Zakharova-Renaud, sont les auteurs de l’ouvrage Droit de la franchise co-écrit avec le professeur Cyril Grimaldi et publié par LexisNexis dans la collection Professionnels.

Mais c’est leur site et plus encore leur blog qui m’a frappé :

  • charte graphique sobre, élégante, facile à mémoriser. Et — coïncidence ou intention — dans les couleurs rouge et noir, avec des blocs délimités par des lignes gris clair, le tout sur fond blanc : très proche de la plateforme de l’éditeur de leur ouvrage
  • parfaitement adapté aux interfaces mobiles (RWD : responsive web design)
  • la zone Contact est systématiquement présente au bas de chaque page du site. Et elle est grosse, claire, facile à remplir et on ne peut pas la rater. Marketing 101, nickel
  • un blog malin. Au lieu de publier — à l’identique — des articles publiés dans des revues juridiques (et qui n’intéresseront que les directeurs juridiques, donc des entreprises souvent trop grosses pour être franchisées, et ... les concurrents), les avocats du cabinet évoquent des trucs à connaître pour les franchisés. Cela, dans un language non pas technico-juridique (donc risquant d’éloigner leurs prospects) mais comme un article publié dans la rubrique management des Echos ou de La Tribune. On peut ainsi lire sous la pluem de Serge Meresse un des plus courts et pourtant des plus convaincants plaidoyers pour la médiaiton
    Et quand ils écrivent du juridique, ils ne reproduisent pas d’extraits d’un arrêt ni ne le commentent. Non, ils se contentent d’en résumer les points avantageux pour les franchisés. Mais sans donner les références complètes de la décision, juste la cour et la date. Difficile ainsi de se procurer copie de la décision sans les contacter ...
  • enfin, marketing 101 toujours, les billets de blog ont les boutons qui vont bien en dessous, pour les signaler sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Barthe


1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 44

Dernières brèves