Les Echos à vendre ?

Mercredi 16 décembre 2009

La crise de la presse française [1] s’accentue.

Le groupe LVMH cherche à vendre à moyen terme le quotidien économique Les Echos selon Mediapart qui cite Electron libre (pendant que la Tribune et eux ont des soucis financiers importants, du fait notamment de la chute brutale des revenus publicitaires), mais Bernard Arnault dément..

Selon Electronlibre, l’industriel du luxe se serait donné un an et demi pour céder son titre et aurait confié un mandat de vente à la banque d’affaires japonaise Nomura.

Quant aux groupes de PQR, qui n’ont pas modernisé leurs sites web et dont les comptes sont plombés par leur gratuits papier qui perdent des annonces, ils ne vont pas mieux.

La question que je posais il y a quelque temps n’a plus rien de rhétorique : sur quoi va t’on faire de la veille presse dans quelques années ?

Notes de bas de page

[1La presse américaine, elle, a perdu plus de 300 magazines sur les derniers 9 mois ...

Répondre à cette brève