Pierre Méhaignerie : « Nous examinons trop de textes en urgence »

Vendredi 19 décembre 2008

Lors de l’examen de la proposition de loi sur le travail le dimanche dans les commerces, Pierre Méhaignerie [1] faisait une remarque en dépassant le cadre et valant pour toute l’activité législative [2] :

« M. le président Pierre Méhaignerie : Des efforts doivent être faits de part et d’autre, y compris du côté du Gouvernement. Nous examinons trop de textes en urgence. On ne peut pas continuer ainsi. »

C’est un spécialiste, vieux routier du Parlement, qui parle.

Il n’empêche : non seulement on continue, mais encore on accélère ... La veille juridique a de beaux jours devant elle.

Notes de bas de page

[1Actuellement président de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l’Assemblée nationale.

Répondre à cette brève