L’Information électronique professionnelle en France : le marché en 2007 et les tendances en 2008-2009

Jeudi 30 avril 2009

Le SerdaLab [1] publie :

L’Information électronique professionnelle en France : le marché en 2007 et les tendances en 2008-2009
210 pages, février 2009
Etude réalisée en collaboration avec le GFII (Groupement Français de l’Industrie de l’Information)
Tarif normal : 620 euros HT (PDF)

Extrait de la présentation :

Le marché a été divisé en 12 segments distincts (périmètre inchangé). Notamment :

  • L’information financière
  • L’information juridique
  • L’information économique
  • L’information de solvabilité
  • L’information presse [...]
  • L’information de propriété industrielle [...]
  • Traitement de contenus
  • Moteurs de recherche et outils de veille.

9 fiches descriptives d’acteurs du marché de l’IEP ont été détaillées : Altares, Ami Software, Coface, Dow Jones Factiva, Ebsco, Elsevier Masson, Lexis Nexis, Sinequa, Xerfi.

Les tendances décryptées dans l’étude :

  • Les contenus multimedias se développent sur le web
  • Le e-book, un marché en plein essor
  • L’open access se développe pour la diffusion de l’information scientifique et technique
  • Les perspectives du web sémantique.

Une enquête auprès de 65 acheteurs d’information a été menée pour analyser :

  • Les pratiques d’achat d’information (processus d’achat, Intermédiation, Budget...)
  • Les conséquences de la crise économique et financière sur l’achat d’information (Budget, arbitrages réalisés, utilisation de l’information gratuite...)
  • Les usages de l’information électronique (Freins, diffusion...)
  • La diffusion de l’information.

A noter que l’étude signale :

  • des budgets en stagnation ou en baisse pour 69% des sondés
  • secteur de l’information juridique :
    • une croissance en 2007 de 17%, tirée par les services en ligne à forte valeur ajoutée
    • l’information juridique est le segment où le papier s’achète le plus en lien avec du numérique : 72% du volume acheté est papier+électronique, 21% électronique pur et 7% papier seulement
  • segment information solvabilité : deux « nouveaux entrants : Creditsafe (low cost) et Scores & Decisions »
  • segment moteurs de recherche/veille :
    • ce segment regroupe :
      • les éditeurs de moteurs de recherche d’entreprise : Exalead, Google, Fast, Autonomy, Sinequa, Lingway, Polyspot…
      • les éditeurs de solutions de veille et de text mining : Digimind, Ami-software, Temis, Knowings, Qwam Content Intelligence, Mondeca, KB Intelligence, Iscope, Ixxo, Intellixir...
    • 42 millions € en 2007, soit la plus forte progression du marché de l’IEP : + 48% en 2007
    • segment caractérisé par la présence de nombreuses PME (chiffre d’affaires moyen du segment : 2 millions d’euros )
    • en cours de structuration
  • la part de l’électronique dans le budget total d’achat d’information :
    • en moyenne, 43% des budgets d’achat d’info sont consacrés à l’achat d’info électronique
    • seulement 16% des organisations interrogées envisagent à terme de passer à l’information tout électronique
  • les budgets en 2009 face à la crise : en stagnation 50%, en hausse 20%, en baisse 19%, NSP 11%
  • parmi les tendances du marché :
    • le format multimédia (vidéo) prend le pas sur le format texte, sur le web : présentations de produits, communiqués de presse, interviews... [2]
    • l’Open access continue de se développer en ISTM
    • le e-book est en plein essor : arrivée de nouveaux supports de lecture, nouveaux acteurs et développement du catalogue
    • les perspectives du web sémantique : les premières applications, notamment en bibliothèques.

Notes de bas de page

[1Serda est l’éditeur de la revue Archimag.

[2A titre personnel, en juridique, je ne vois pas encore l’intérêt, sauf quand c’est Momindum (ex-Droit In Situ) qui produit et indexe.

Répondre à cette brève