Journal d’un justicier ordinaire : la chronique de la vie d’un parquetier

Samedi 9 janvier 2010

Un magistrat du parquet, sur son blog, regrette les bonnes vieilles cartes de voeux cartonnées.

De la vie ordinaire de parquetier, du style, des billets très personnels et de l’humour. J’aime bien : c’est le Journal d’un justicier ordinaire.

PS : Pour celles et ceux que ce blog intéresse, dépéchez vous à partir des liens recensés ici avant que ce soit trop tard : il a été fermé par son auteur (sur ordre supérieur apparemment, alors qu’il froisse de manière compréhensible des susceptibilités, mais pas la loi [1]). Apparemment, son auteur n’est pas aussi important que d’autres procureurs blogueurs, aux propos certes moins concrets [2].

J’aime bien le mot d’Authueil dans les commentaires sous le billet de Gascogne sur cette fermeture : « Dans tout blog, il y a de l’auto censure, même chez moi, même ici. »

Notes de bas de page

[1Billet de Gascogne, Journal d’un avocat, 23 janvier 2010. Versions cache des billets.

[2Pour citer Gascogne en commentaire sous le seul billet restant : « Les propos parfois extrêmement virulents de Philippe Bilger ne lui ont jamais valu la moindre poursuite disciplinaire. »

Répondre à cette brève