Editeurs : le passage au tout en ligne se prépare, avec la nomination d’ex-dirigeants de sociétés Internet

Lundi 13 octobre 2008

Editeurs : le passage au tout en ligne se prépare, avec la nomination d’ex dirigeants de sociétés Internet. Il semble d’ailleurs que le numérique dépasse le tiers du chiffre d’affaires chez plusieurs éditeurs juridiques.

C’est du moins ainsi qu’on peut interpréter toute une série de nominations de dirigeants tant dans l’édition juridique que dans la presse.

Une tendance qui ne date pas d’aujourd’hui :

  • novembre 2006 : Philippe Carillon est nommé PDG de LexisNexis France. Il vient de M6 Web, la filiale d’édition de contenus pour le Web et les mobiles de la chaîne de télévision [1]
  • mars 2008 : d’une femme, Nathalie Grousset, directrice du pôle juridique (dit, chez WK, PLCP : professions libérales collectivités publiques). Elle vient d’AOL
  • avril 2008 : Xavier Gandillot est nommé PDG de Wolters Kluwer France. C’est un ancien de Neuf Cegetel et du magasin de vente en ligne Cdiscount [2]
  • octobre 2008 : Marie-Christine Levet, ex-directrice de Club Internet, est nommée directrice générale du groupe Tests (Nextradio TV). Elle sera en charge du développement des activités presse et Internet (Les Clés de la presse 10 octobre 2008, Yahoo Biz (Reuters) 8 octopbre 2008). Elle est également administrateur d’Iliad, la holding du groupe Free.

Si ces nouveaux dirigeants pouvaient, dans leur volonté compréhensible de passer aux avantages pour eux du numérique [3] ne pas oublier d’y garder les avantages du papier (idéalement sous forme de PDF texte et image du papier), ils satisferaient grandement leurs utilisateurs ... [4]

Notes de bas de page

[1Voir notre brève breve 177.

[3Moins de logistique, moins de facturation, meilleur contrôle de la propriété intellectuelle, chiffre d’affaires souvent plus élevé.

Répondre à cette brève