Documentalistes, préparez votre intranet 2.0 !

Samedi 9 janvier 2010

Infopromotions, sur leur site intranet-infos.com, ont publié un résumé de l’étude prospective du groupe Serda-Archimag portant sur Les nouveaux horizons de l’infodoc (payant) insiste sur la disparition à terme du centre de documentation physique et son remplacement — partiel à mon avis — par l’intranet documentaire.

Je cite :

« Le scénario le plus optimiste est celui de la "renaissance" dans de véritables départements d’information, rattachés à la direction générale, qui prendraient en charge tous les projets liés à la gestion de l’information dans l’organisation : projet de dématérialisation, gestion des Intranet, veille collaborative, gestion des connaissances, records management ... Il s’agit d’un repositionnement stratégique.

Bien évidemment, dans les trois scénarios, le centre de documentation physique disparaît dans la majorité des cas pour laisser place à des services et produits électroniques ...

Des intranet 2.0, par exemple ? »

Je suis assez d’accord avec ça. Mais ces conclusions ne sont pas neuves. Et en documentation juridique, beaucoup — dont votre serviteur —, n’ont pas attendu pour commencer ce mouvement. Les employeurs non plus semble t’il, au vu de cette annonce.

Il faut aussi compléter : l’avenir du documentaliste, c’est aussi la veille, le KM, la GED, la formation des utilisateurs, l’évaluation et les préconisations d’achat de ressources en ligne de plus en plus chères. Pour plus de détails, voir donc ce billet-bibliographie que nous avions établi à trois documentalistes juridiques en 2007 : Le documentaliste juridique entre bibliothécaire et "knowledge worker" : une évolution. Il ne me semble pas du tout dépassé :-)

Répondre à cette brève