Le site web des Echos bientôt gratuit ?

Jeudi 15 novembre 2007

[mise à jour au 31 décembre 2008 : pas de gratuité totale sur le site des Echos, mais on constate, depuis la nouvelle version de la rentrée 2008, que plus de la moitié des articles sont gratuits et que les encarts publicitaires sont de plus en plus présents sur les pages du site ...]

Le site web des Echos va-t’il, sous la direction de Bernard Arnault, passer au gratuit afin de maximiser les recettes publicitaires ? C’est ce que laisse entendre les propos d’un des bras droit de M. Arnault, le nouveau propriétaire des Echos, cité par le Nouvel Observateur du 15 novembre 2007 (article de Claude Soula) :

« Seconde idée, le PDG ne veut pas seulement augmenter la publicité, dans le journal et ses suppléments, mais aussi sur le site internet. "Les Echos ont réussi à faire un site très payant, dans tous les sens du terme. Cependant, on peut se poser des questions : ne faut-il pas changer de philosophie, quand on voit les évolutions à l’étranger ?", explique un de ses bras droits. L’Américain Rupert Murdoch vient de racheter le quotidien économique « Wall Street Journal » en expliquant qu’il allait développer son internet en le rendant gratuit. LVMH va suivre la même stratégie pour Les Echos. »

Si cette stratégie s’impose effectivement — ce qui est probable [mais au 7 septembre 2008, cette éventualité ne s’était toujours pas vérifiée], elle est à la mode chez les grands quotidiens de presse économique, et permettrait à M. Arnault de poser sa marque sur Les Echos — et réussit, il est certain que l’indépendance de la rédaction sera d’autant plus en question avec une augmentation de la part des revenus du journal provenant de la publicité [1].

Notes de bas de page

[1mise à jour au 8 septembre 2008 : le journal en ligne gratuit bakchich de ce jour fait remarquer que Les Echos ont oublié une info importante publiée par Que choisir ? concernant les résultats de Carrefour, dont B. Arnault est un actionnaire important

Répondre à cette brève