Lamyline Reflex : nouvelle version annoncée ... mais toujours pas sortie — LexisNexis-Jurisclasseur : du contenu annoncé ... mais toujours pas sorti

Samedi 3 février 2007

[Mise à jour : la nouvelle version de Lamyline Reflex, appelée 2LR, est enfin sortie cet été 2007. Mais beaucoup reste à faire pour finir de la mettre au point. Ses développeurs travaillent dessus.]

Lamy annonce une nouvelle version de sa plateforme en ligne Lamyline Reflex [1] à l’occasion de voeux de Nouvel An prononcés sur le site même de Lamyline Reflex :

« 2007 commence, avec l’intégration constante dans les évolutions de votre outil documentaire Lamyline Reflex, des remarques, attentes, et besoins nouveaux que vous avez formulés après 3 années d’existence de Reflex.
D’ici quelques semaines [2], vous découvrirez la nouvelle version de Lamyline Reflex, au service de vos besoins d’information, de la simplification de vos recherches, d’un confort accru de lecture en ligne des publications Lamy, d’une exploitation optimisée des documents, au cœur de votre activité quotidienne...
De cela, nous aurons l’occasion de vous reparler très prochainement et en détails. Rendez-vous est pris sur notre site. »

.

Lamyline n’offrant guère une ergonomie facile pour consulter ses ouvrages en ligne [3] — propos d’avocats et constat de documentaliste —, on attend donc de grandes améliorations des fonctions d’impression et de téléchargement des études des Lamy. Mais l’annonce ne donne guère de détails.

Sinon, Lamy semble déjà en retard, puisque l’annonce dit « quelques semaines ». Or nous sommes début février ... Peut-être Lamy aurait il dû écrire "plusieurs". Après tout, cela fait deux ans que nous attendons, nous devrions pouvoir attendre encore un ou deux ans, non ?

Ca fait aussi penser au Journal du droit international (JDI, ou Clunet). LexisNexis annonce qu’il va être en ligne sur sa plateforme à partir du numéro du 3e trimestre de l’été 2006, et ce, depuis plus d’un an. Ca fait sept mois qu’on attend. [Mise à jour : le Clunet est finalement sorti sur la plateforme de LexisNexis France en septembre 2007, avec un recul quasi-nul à janvier 2007. Il faudra des années avant que ce fonds devienne intéressant, avec un recul chronologique aussi faible.] Les commerciaux de LexisNexis laissent aussi régulièrement entendre que l’éditeur travaille à la mise en ligne de tel ou tel ouvrage, comme le JurisClasseur Droit international, ou bien qu’ils sont conscients du problème ...

Le "vaporware" est décidément très à la mode dans l’édition juridique.

Notes de bas de page

[1Note au 26 mars 2007 : évidemment, depuis, Lamy a modifié le texte affiché sur la page http://www.lamylinereflex.fr/reflex/alaune.htm et le texte supra a disparu.

[2Je souligne.

[3Attention, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit : ce problème d’ergonomie est essentiellement celui des ouvrages. Mis à par une certaine lenteur du moteur de recherche et la faible mise en valeur des liens de la jurisprudence vers la doctrine (fonction Context, pourtant très utile), les revues et sources officielles, et dans une moindre mesure les formulaires, sont beaucoup plus faciles à consulter vu leur découpage mieux fait et leur moindre longueur. Ce n’est pas étonnant : Lamyline, au départ, a été conçu comme une interface de pure recherche — et non comme un outil pour lire en ligne ou imprimer, ce qui est pourtant un des souhaits principaux des juristes.

Répondre à cette brève