Avec combien vit on quand on est handicapé en France ? — Revalorisation de l’allocation adulte handicapé

Mardi 23 septembre 2008

Une des principales réponses à cette question — il y a d’autres revenus bien sûr, pour les handicapés (travail (1/3 de cas), famille) — réside dans le montant de l’allocation aux adultes handicapés (AAH).

Le décret n° 288-988 du 18 septembre 2008 [1], qui vient de sortir au JORF du 21, la revalorise ainsi que ses compléments. Il modifie les articles L 821-1 et suivants du Code de la sécurité sociale consacrés à l’AAH (CSS > Partie législative > Livre 8 > Titre 2 Allocation aux adultes handicapés).

Le montant mensuel de l’AAH est porté à 652,60 euros à compter du 1er septembre 2008. Le montant mensuel du complément d’AAH est fixé à 100,50 euros. Ce complément s’ajoute lorsque la personne ne peut pas travailler et a une charge de logement.

Le montant mensuel de la garantie de ressources des personnes handicapées est égal à la somme du montant mensuel de l’AAH et de celui du complément de
ressources fixé à 179,31 euros.

Enfin, le montant mensuel de la majoration pour la vie autonome fixé à 104,77 euros.

Même en additionnant tout cela, on atteint 857,77 euros par mois (5626 FF) ! Et le cumul AAH et revenus professionnels, même si ses conditions ont été élargies, n’est pas systématiquement autorisé. Or la vie d’une personne handicapée coûte nettement plus cher que celle d’une personne valide ...

Par exemple, l’émission Cellule de crise sur le traitement réel réservé aux handicapés en France [2] suivait Antony, 23 ans, un jeune homme en chaise roulante. Pour avoir une chaise roulante de bonne qualité, celui-ci indiquait, factures à l’appui, qu’il fallait compter 4000 euros, soit plusieurs fois son salaire mensuel de 600 euros. L’aide financière fournie pour l’achat de celle-ci ne dépasse pas 700 euros, soit même pas un quart du montant. Enfin, cette chaise se change tous les trois ans ...

Un des moyens pour eux de vivre juste correctement ? Faire un procès en responsabilité, malheureusement long et souvent perdu.

Notes de bas de page

[1JORF n° 221 du 21 septembre 2008 p. 14637 texte n° 15.

[2Handicapés : enquête sur un scandale francais. Lire l’excellente critique du Nouvel Observateur.

Répondre à cette brève