Poster un message

En réponse à :

Lenteurs et plantages sur plusieurs plateformes d’éditeurs juridiques (Dalloz, Navis, Lamyline)

26 décembre 2009 00:08, par Apokrif

Les lenteurs seraient moins gênantes si on n’était pas obligé de naviguer dans les formulaires de recherche internes des portails : des sites de sciences dures, comme springerlink.com, sont indexés par les moteurs de recherche web (ils restent bien sûr en accès restreint et le moteur ne propose pas de version en cache du texte intégral). Si Google s’intéressait à ce marché, et si les éditeurs étaient d’accord, on pourrait utiliser Google Scholar pour chercher, par exemple, un arrêt par date et par mots-clefs à la fois dans Legifrance, Dalloz et LexisNexis avec une (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.