Une proposition de loi contre l’anonymat des blogueurs — Elle a des chances de devenir loi

Eviter l’anonymat des blogueurs sauvera t-il la presse ?

Mardi 25 mai 2010, par Emmanuel Barthe // Ressources juridiques pour les particuliers et les TPE

Vous avez bien lu. Une rapporteure, Marie-Thérèse Bruguière, a même été désignée et elle est très pro-presse classique ... [1] Ce qui veut dire que le texte est a priori prévu pour aller jusqu’au bout. Jusqu’à la loi.

L’auteur de la proposition de loi, le sénateur Jean-Louis Masson explique au Post qu’il s’agit d’en finir avec la diffamation sur Internet. La rapporteure, comme précisé supra, a une position similaire.

Imaginez la tête de très, très nombreux blogueurs français. Lisez bien les commentaires sous le billet d’Autheuil — blogueur anonyme non repentant.

Et non, désolé, juridiquement en tout cas, l’hébergement à l’étranger ne marchera pas ...

Sur Twitter, on est aussi un blogueur anonyme. Car où marquer le n° de téléphone et l’e-mail ? Donc, il sera interdit d’utiliser Twitter. Eh oui, vu que les rumeurs sur le Net commencent en général là ...

Emmanuel Barthe

Notes de bas de page

[1Elle soutient notamment les projets de code de déontologie des journalistes, face à, selon elle, la désinformation présente sur Internet. Ecoutez donc son intervention au Sénat lors de la séance des questions orales au Gouvernement du 25 mai 2010. Elle y parle de « limiter la perte de lectorat » des entreprises de presse.

Répondre à cet article

2 Messages