Sur l’e-book et les readers, des blog riches en infos et très bien informés

Et qui traitent aussi de la loi sur le prix unique du livre ...

Dimanche 22 mai 2011, par Emmanuel Barthe // L’édition juridique

Selon le Monde des livres du 5 mai, "La vague de l’e-book submerge New York". Autant dire que celle-ci va bientôt passer l’Atlantique. C’est probablement une question de quelques années. Il est temps de se documenter et de suivre l’actualité de ce secteur, sait-on jamais, finira peut-être un jour par concerner l’édition juridique française.

En allant de par l’Internet/le monde, on trouve d’excellentes sources d’information et de réflexion sur le livre numérique. En voici quelques unes, qui semblent à la fois centrées sur ce sujet, fiables et bien informées.

The Digital Reader

The Digital Reader (TDR pour les intimes) chronique (en anglais (USA)) l’actualité de l’e-book et de ses "readers" ("lecteurs" ou liseuses, autrement dit machines à lire) et tablettes.

Très affûté et très bien au courant. Un des derniers "posts" : Les e-books représentent désormais 22% du chiffre d’affaires de Hachette. Eh oui ... Bon, en France, on n’en est pas encore là, mais on voit sur ce blog où va ce nouveau secteur.

L’auteur de ce blog collectif, Nate Hoffelder, ne recule pas devant le débat (DRM, ...).

C’est aussi un amateur de livres imprimés/papier. Voir par exemple le magnifique photoblog qu’il vient de monter : The unbound book.

eBookNewser

Ne ratez pas non plus eBookNewser, le blog pur actualités sur l’e-book. Edité par Jason Boog et Dianna Dilworth. Ils ont déjà repéré notre future loi sur le prix unique du livre numérique, une hérésie pour la plupart des anglo-saxons et pour la Commission européenne.




La Feuille

La Feuille, c’est le blog de Hubert Guillaud, le rédacteur-en-chef d’Internet Actu. Un must, par un observateur spécialiste de l’édition électronique.

Lire notamment son dernier billet sur la future loi sur le prix unique du livre numérique : il note que ce prix pourrait très bien être invariable dans le temps ...

Le Tiers Livre

Le Tiers Livre, c’est le blog de l’éditeur d’e-books indépendant François Bon. Sa petite entreprise, c’est Publie.net.

Pourfendeur lui aussi (encore plus, même) de la loi française sur le prix unique du livre numérique, F. Bon est un original, irrévérencieux de l’establishment des éditeurs et diffuseurs du livre français. Mais il sait très bien de quoi il parle, car c’est un éditeur pur-électronique, un praticien et qui plus est un pionnier, un défricheur.

Craig Mod on e-books : les réflexions d’un éditeur/designer de livres papier

Craig Mod travaille à Tokyo et conçoit des livres papier [1] comme des oeuvres graphiques (et les sites web qui vont avec) [2]. De véritables objets en eux-mêmes, que l’on y lise le texte ou pas.

Sur son (magnifique) blog, il expose de manière très claire et très concrète ses constats et idées à propos du livre numérique en deux billets/essais, illustrations à l’appui. Habitué du Kindle et de l’iPad, il veut pousser les "e-readers" plus loin en défendant l’idée centrale que la forme doit s’effacer devant le contenu. Ce qui selon lui signifie :

  1. que l’on ne doit surtout pas en rester au look que donne un PDF sur un PC ou un Mac
  2. que le Kindle d’Amazon avec son écran pas trop lumineux fait assez bien le job pour les romans, ouvrages littéraires et en sciences humaines et sociales (SHS)
  3. mais que même sur ce type d’ouvrages, il y a encore beaucoup de travail sur la typographie et l’espacement des caractères et sur les métadonnées ajoutées par le lecteur, leur manipulation et leur transfert
  4. et que pour les livres d’art, ce n’est pas gagné. Le papier domine le numérique de la tête et des épaules.

Voici les deux essais magistraux (en anglais) de Craig :

  • Embracing the digital book, avril 2010. Cet extrait de l’introduction dit tout :

    « What, then, is the problem ?
    It’s not the screen — I’ve happily read several novels on my iPhone.
    It’s not the weight — it feels fine when resting on a table or my knee.
    The problem is much simpler : iBooks and Kindle.app are incompetent e-readers. They get in the way of the reading experience and treat digital books like poorly typeset PDFs.
    We can do better. (We have to do better.)
    But there’s something beyond interface and design issues nagging at me : these applications are ignoring a core characteristic unique to digital text. They’re ignoring the meta-data created as we move through and mark our e-books.
    This essay considers two sets of questions :
    1) What’s wrong with our current e-readers and how do we rebuild them ?
    2) What meta-data do we create when engaging digital text, how can our e-readers embrace it and how does that change our relationship with books ? »

  • Books in the age of the iPad, mars 2010. Extrait :

    « I think we can find the line in the sand to define when content should be printed or digitized. »

Craig a écrit d’autres billets sur le livre numérique, particulièrement sur les ebooks et l’iPad, mais ils sont nettement plus courts. J’y ai relevé surtout The ereader incompetence checklist. Mais ses deux essais supra sont vraiment des bases incontournables à mes yeux.




Et ailleurs ...

Dans les blogrolls des deux premiers blogs présentés plus haut et ailleurs, on peut retenir :

- Genéralités :

  • la rubrique E-books de l’annuaire généraliste Dmoz (dit aussi ODP)
  • la page E-book de l’encyclopédie contributive Wikipedia. Surtout pour sa discussion e-book c. livre papier (avantages, inconvénients respectifs)
  • la liste/comparatif la plus exhaustive et détaillée des "e-readers" — qui se caractérisent ici par le fait qu’ils utilisent une technologie "e-paper" et ne sont donc pas de simples tablettes électroniques, ce qui dans ce comparatif exclut l’iPad (à tort selon pas mal de gens)
  • The Online Books Page liste par auteur, titre ou sujet plus d’un million de livres numériques (de formats très divers et essentiellement en anglais). John Mark Ockerbloom tient ce site depuis 1993 [3]. Son catalogue est sous licence Creative Commons.

- Autres blogs et forums hors France :

- Autres blogs France :

A la médiathèque de Guebwiller en Alsace, à compter du 25 avril, les lecteurs auront le plaisir de tester pendant plusieurs mois deux liseuses (Sony Reader et Cybook Opus).

Au fait, vous avez vu ce test réalisé par des étudiants en sciences de l’Université de Washington : Les readers d’e-books ne le font pas pour les étudiants en sciences (en anglais) ?

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste

Notes de bas de page

[1Livres dont il n’est pas l’auteur du texte. Mais de tout le reste.

[2Accessoirement, Craig est également un redoutable photographe.

[3Le site est hébergé par la Bibliothèque de l’Université de Pennsylvanie, USA

Répondre à cet article