Il est implémenté sur Legimobile, Juricaf et d’autres ...

Solr : du libre dans le moteur juridique

Le moteur de recherche à licence libre et gratuite de la fondation Apache équipe de plus en plus de BDD juridiques

Mercredi 12 octobre 2011, par Emmanuel Barthe // Logiciels, Internet, moteurs de recherche

Solr est un moteur de recherche et un logiciel libre qui compte dans le milieu juridique. Parce qu’il commence à équiper un certain nombre de bases de données juridiques en ligne/sites web tout de même ...

Cela dit, chaque implémentation de Solr est différente : le soft est différemment paramétré, avec des contenus (au format XML obligatoirement) très différents. De l’extérieur, on ne le reconnaîtrait pas.

Inventaire (incomplet) des sites/bases de données utilisant Solr

En France, il y a actuellement :

  • Legimobile, la version pour téléphone mobile/smartphone de Legifrance. Le moteur (l’implémentation locale de Solr donc) est plus simple à utiliser que celui de Legifrance. Autrement dit, comme je le notais ici, il suffit de « taper sa question sans trop se préoccuper de sa syntaxe, puis, si les résultats ne correspondent pas du tout à ce qui est attendu, à mettre chaque expression de la question entre guillemets ». Allez voir notre article et l’aide de Legimobile, cela donne une idée de la versatilité de Solr
  • Juricaf. Au fait, la nouvelle version de Juricaf sort dans trois jours, le 15 octobre !
  • la très prochaine (sortie le 20 octobre) nouvelle version (refonte devrais je dire) de Lexbase. Un nouveau moteur pour un nouveau site
  • la dernière version (2011) du Doctrinal
  • les sites de veille parlementaire citoyenne de l’association Regards citoyens : leur nouveau site NosSenateurs, deux ans après le lancement de NosDeputes.fr. Là, cliquez sur un mot-clé du nuage de "tags" (encore une implémentation particulière de Solr) et voyez ce que les parlementaires concoctent.

En Angleterre, il y a la base de brevets Boliven montée par Cambridge IP (intégration du moteur Solr par Flax).

Aux Etats-Unis, il y a au minimum The Free Law Reporter. Là, le moteur a été implémenté de manière très sobre, a minima.

Il y a probablement d’autres implémentations de Solr à l’étranger. Qui aurait des pistes ? Les commentaires sont ouverts.

Explications techniques

Pour le grand public : Solr est l’héritier du projet de moteur libre Lucene (les deux projets ont été fusionnés). C’est un moteur disponible sous licence libre et gratuite, mais ne vous y trompez pas : il peut servir à construire un outil de recherche complexe. Ce n’est en aucune manière un "petit" moteur et il est très rapide (voir infra).

Pour les geeks, les webmestres et les développeurs :

  • Solr, c’est du Java, donc il faut un serveur conteneur type Apache Tomcat ou alors avoir la possibilité de faire tourner une application java en "standalone". Ca ne tourne donc pas sur un hébergement Apache httpd standard
  • selon un collègue documentaliste et développeur, « l’utilisation est assez facile, rien de trop original dans la syntaxe de recherche ». Et « pour la mise en œuvre cela reste accessible à un programmeur même étranger au monde Java ». Il « faut être prêt à "manger" du XML pour faire l’intégration de Solr et le nourrir en données ». Selon lui Solr est bien documenté (il y a même plusieurs livres), la communauté est très active et coopérative, les performances sont excellentes et « c’est très "scallable" ».

Emmanuel Barthe
documentaliste/chercheur juridique

Répondre à cet article