Léon Daudet, Guillaume Apollinaire, Stefan Zweig ...

Qui tombe dans le domaine public en 2013 ?

Pour 2013, la liste des auteurs dont les oeuvres vont devenir reproductibles et diffusables librement et gratuitement

Lundi 11 février 2013, par Emmanuel Barthe // Liens en vrac

Saviez vous que le 1er janvier 2013, les oeuvres de Robert Musil sont devenues partie du domaine public ?

Et aussi les photographies de Tina Moddotti ?

Toute l’oeuvre littéraire de Léon Daudet ?

Celle de la voyageuse et journaliste Annemarie Schwarzenbach ?

Mais aussi celle du romancier autrichien Stefan Zweig ?

Allez ! et Guillaume Apollinaire ? Si celui-là vous n’en avez jamais entendu parler ...

Tout cela est annoncé dans l’original calendrier de l’Avent du Domaine Public 2013 sur le site Savoirs COM1, dédié à la promotion du domaine public.

Bon, je retourne lire, moi ! Avec le domaine public, j’ai encore du stock de qualité pour de longues veillées d’hiver sous la neige :-) Et les enseignants pour illustrer et animer leurs cours sans devoir réviser leur droit d’auteur [1].

Notes de bas de page

[1] Voir notre précédent billet Droit d’auteur pour bibliothécaires, documentalistes et autres gestionnaires d’information.

Répondre à cet article

1 Message

  • Qui tombe dans le domaine public en 2013 ? 13 février 2013 13:32, par Matringe

    Précision terminologique : on ne tombe pas dans le domaine public, on y retourne. Le principe est en effet la liberté, et le monopole l’exception. "Tomber" induit une nuance désagréable (ou alors il faut préciser "tomber en joie"), alors qu’il s’agit de désigner un juste retour des choses.

    Répondre à ce message