Des apps pour gérer votre bibliothèque papier

Ma Bibliothèque : cataloguez vos livres à toute vitesse. Une appli sans véritable concurrent

Un accessit pour Book Catalogue

Dimanche 24 septembre 2017, par Emmanuel Barthe // Ressources juridiques pour les particuliers et les TPE

Logo de l'appli Ma Bibliothèque

Vous avez beaucoup de livres et de bandes dessinées chez vous ? Vous ne vous y retrouvez plus ? Vous ne savez plus si vous possédez ou pas l’ouvrage que vous venez de trouver chez le libraire ?

Vous êtes bibliothécaire et vous devez inventorier un fonds de 150 ouvrages en 45 mn à l’aide de votre seul smartphone ? Ou préparer de manière simple un désherbage alors que que vos ouvrages ne possèdent ni numéro ni code-barre d’exemplaire ?

Avec l’appli Android Ma Bibliothèque, développée par un Français, Julien Keith, faites rapidement et simplement le catalogue complet de votre bibliothèque papier. Cherchez dans vos livres par auteur, titre, genre ou éditeur [1].

Les avantages de Ma Bibliothèque de Julien Keith

L’application Ma Bibliothèque référence tous vos ouvrages par simple scan du code-barre (en fait le n° ISBN, qui est l’identifiant unique d’un livre) grâce à l’appareil photo intégré à votre smartphone. Une fois l’ISBN trouvé, l’application charge (presque) tout le reste, y compris la couverture et le nombre de pages. Comptez une petite vingtaine de secondes pour traiter un livre.

Points positifs :

  • ergonomie : l’appli est simple et rapide. Un livre est rentré/catalogué en trois clics, à partir d’un bouton Ajouter "+" constamment visible
  • la couverture est bien visible et on peut la voir encore mieux en cliquant dessus
  • le catalogue peut être exporté dans un fichier Excel : une fonction ultra-pratique, notamment pour les bibliothécaires, documentalistes et tout professionnel possédant une bibliothèque papier.
    Or les fichiers Excel sont souvent eux-mêmes convertibles dans un format qu’un logiciel documentaire classique ou un SIGB sait importer, comme le CSV ... Ou comment faire son inventaire/son catalogue en prenant des codes-barres en photo !
  • note pour les geeks, les bibliothécaires et les documentalistes : Ma Bibliothèque utilise les services Google, Amazon, Fnac, Open Library, Worldcat, IsbnPlus et Biblio [2] afin de trouver le livre correspondant au n° ISBN que vous recherchez. Si un ISBN n’est pas trouvé, c’est qu’il n’est pas référencé sur ces services. Vous pouvez alors saisir vous-même à la main les informations. Personnellement, sur une centaine de scans, je n’ai pas encore eu un seul échec avec Ma Bibliothèque
  • trois fonctions très utiles pour les particuliers gros lecteurs :
    • la possibilité de saisir ses souhaits dans une base séparée
    • une case à cocher "Lu" permet de savoir si on a fini l’ouvrage
    • la possibilité de créer ses propres genres, pour y classer des livres. Par exemple, roman policier italien. Par défaut, le champ Genre est rempli avec la matière dont il est affublé dans le catalogue d’où des références ont été téléchargées, ce qui nécessite souvent des corrections
  • l’application est en français
  • elle est gratuite (mais pas open source) et sans publicité. Selon le développeur :

    « Ma Bibliothèque est et restera à jamais gratuite et sans publicité. »

Trois ou quatre limites toutefois selon moi (je tiens compte qu’il s’agit d’un produit gratuit, sans publicité et développé par un développeur solo) :

  • Ma Bibliothèque est développée uniquement pour Android [3]
  • il manque le champ Collection
  • et la possibilité de saisir plus d’un auteur. Ce dernier point est particulièrement gênant pour les bandes dessinées (BD), où généralement les auteurs sont deux (un scénariste et un dessinateur) et les ouvrages universitaires ou scientifiques, souvent collectifs
  • la seule sauvegarde sur cloud proposée (sauf à sauvegarder la totalité des données de son smartphone sur des services comme ceux de Google ou Samsung) est Dropbox. Google Drive, Box (un cloud professionnel compatible Microsoft Office Online), Onedrive (le cloud de Microsoft) manquent à l’appel.

Les avis sur le Play Store incluent beaucoup d’autres suggestions d’amélioration, ce qui montre l’intérêt pour Ma Bibliothèque. Voici celles qui me semblent les plus pertinentes [4] :

  • une fonction pour partager tout ou partie de sa bibliothèque (sans devoir passer par l’export Excel puis le réimport)
  • pouvoir trier par n’importe quel type d’information (champ). Tout particulièrement, par date de parution ou par éditeur
  • organiser sa bibliothèque par série. Tous les Harry Potter, par exemple. Où tous les Lanfeust de Troy, pour les BD
  • avoir une case à cocher "En cours de lecture"
  • mettre des notes (de 1 à 5 sur 5, par exemple) aux ouvrages pour retrouver ses favoris
  • la synchronisation entre différents appareils équipés de l’appli. Mais ce serait sans doute un développement assez lourd.

Personnellement, j’ai utilisé — et je recommande sans réserve — Ma Bibliothèque dans un contexte professionnel pour inventorier très rapidement de petits fonds ou encore des ouvrages à pilonner. Et dans les avis sur le Play Store, un enseignant explique qu’il a fait le catalogue des ouvrages de sa classe avec Ma Bibliothèque. Ma Bibliothèque serait également utilisé pour gérer une bibliothèque associative à Paris 11e.

L’appli Ma Bibliothèque est notée 4,6/5 sur Android Market pour 2000 votes [5] : une note exceptionnelle, extrêmement rare. La plupart des "bonnes appli" sont à 4,2 ou 4,3 [6].

Elle est très, très simple à utiliser. Elle pourrait l’être encore un peu plus (avec un bouton Ajouter/"+" qui allume directement l’appareil photo) et comporter toutes les zones du pavé ISBD. Là, personnellement, je serais prêt à la payer 5 euros sans problème [7].

Interface de l'appli Ma Bibliothèque

Des concurrents, vraiment ?

D’autres applications utilisant le scan du code-barre existent. Mais il n’y a pas foule ...

Libib : pas de photo des couvertures dans les listes d’ouvrages

J’ai vu les fiches et commentaires sur Libib (non testé), qui ne m’ont pas convaincu. Pour trois raisons :

  • pas de version française
  • pas de photo des couvertures dans la liste des ouvrages
  • des avis négatifs très motivés et nombreux. Des avis de ce genre, il n’y en avait qu’un seul sur Ma Bibliothèque.

Cela dit, pour qui est prêt à faire l’impasse sur ces manques, Libib a des points positifs :

  • d’abord, elle permet de cataloguer (et offre des rubriques séparées pour) les livres, les disques (CD audio ou MP3), les jeux vidéo et les films (DVD)
  • sauvegarde et synchronisation avec le site web Lilbib

Book Catalogue : manque d’ergonomie et ouvrages non reconnus

J’ai testé Book Catalogue. L’appli d’Evan Leybourn et Philip Warner a une note de 4,4 sur 5 pour 4000 votes, et serait mon 2e choix. Pour autant, je ne l’ai pas pleinement appréciée.

Les points positifs d’abord :

  • Book Catalogue est gratuite, et sans publicité
  • elle gère plus d’un auteur, contrairement à Ma Bibliothèque
  • elle possède plus de fonctionnalités que Ma Bibliothèque, notamment la synchronisation avec le site Goodreads et peut être paramétrée. Alors que Ma Bibliothèque n’offre qu’une sauvegarde, et n’a tout simplement pas de menu Paramètres
  • Book Catalogue est open source
  • elle exporte directement au format CSV, format de facto libre, et plus pratique que le XLS de Microsoft.

Les points négatifs l’emportent néanmoins selon moi :

  • le lecteur de code-barre n’est pas intégré, il faut le télécharger séparément. Ce n’est pas grand’ chose, mais quand même
  • interface toute noire, peu esthétique
  • interface peu ergonomique, et là, c’est nettement plus gênant. Par exemple, Book Catalogue exige plus de clics qu’avec Ma Bibliothèque pour réaliser une même opération du fait de l’absence d’un bouton Ajouter. Autre exemple : pour scanner un code-barre disposé horizontalement (cas le plus fréquent), il faut tenir son smartphone en mode paysage (appareil "allongé"), ce qui est moins pratique que le mode portrait (appareil "debout") puisque cela fait une manipulation supplémentaire. Dans un cas similaire, avec Ma Bibliothèque, votre portable reste dans sa position habituelle
  • surtout, des ouvrages non trouvés, alors que Ma Bibliothèque les trouve tous dans mes tests [8].

CLZ Books : beaucoup plus riche en informations sur les livres, mais là aussi problèmes de reconnaissance d’ouvrages

J’ai aussi testé CLZ Books. L’appli a une note de 4,6 sur 5 (pour 1000 notes) [9] :

  • positif :
    • possède un bouton Ajouter
    • la prise en photo du code-barre fonctionne bien
    • riche en fonctionnalités (notamment la possibilité de faire des sélections parmi les notices) et paramètres — mais rien de transcendant dans ces derniers
    • surtout, offre toutes les zones du pavé ISBD, y compris la collection ("Series") et une très grande richesse de champs pour les notes personnelles (comme Date d’achat ou Nombre d’exemplaires, ce qui rapproche CLZ Books d’une appli professionnelle)
  • moins bon :
    • il n’est pas traduit en français :-(
    • là encore, des ouvrages non reconnus [10]
    • il est payant (15 dollars US). L’avantage dans ce dernier cas, c’est que le support est là, et il est très disponible selon les commentaires [11].

Interface de l'appli Book Catalogue

D’autres applis, nettement moins intéressantes, ou uniquement disponibles sous iOS

LibraryThing : l’appli reste encore largement un décalque du site, n’est sortie officiellement que depuis cet été et reste décevante pour les francophones. Et BookBuddy ou ClassBook ne sont disponibles que sous iOS.

Sous Android, je n’ai donc pas vu globalement mieux pour l’instant que Ma Bibliothèque. Vu les erreurs de reconnaissance des titres que j’ai constatées chez Book Catalogue et CLZ Books, j’aurais tendance à considérer que Ma Bibliothèque n’a pas de véritable concurrent. Si on utilise de telles applis, c’est bien pour ne plus faire de saisie. Donc, si on doit refaire de la saisie, je ne vois pas trop l’intérêt de l’appli ... Mais mon avis est en partie biaisé : étant bibliothécaire professionnel, cette fonctionnalité est pour moi plus vitale que d’autres.

Sinon, si on est dans une optique professionnelle, on retrouve chez les applications Android que j’ai testées une grosse lacune : une seule base de données de livres par appli [12]. Si on veut constituer deux fonds, il faut soit avoir deux appareils mobiles, soit exporter puis supprimer la base de données initiale. La zone Notes peut en théorie permettre de distinguer artificiellement deux fonds mais c’est très peu pratique.

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste et "librovore"

Notes de bas de page

[1Pour être précis, il ne s’agit pas d’une recherche par champ mais tous champs. Il est toutefois possible de trier les fiches/notices par titre, auteur ou genre.

[2C’est surtout WorldCat, le service d’OCLC (fournisseur international de services de catalogage aux bibliothèques), qui rend cette appli particulièrement intéressante ... et professionnelle.

[3L’appli iOS du même nom, par Yoan Smit, fait le même job, mais n’a aucun lien avec celle de Julien Keith.

[4Gérer les emprunts, par exemple, me semble peu utile pour des particuliers (on passerait là à un logiciel professionnel, et de toute façon, peu de particuliers prêtent massivement leurs livres) et alourdirait l’interface.

[5Au 14 mai 2017.

[6Par exemple, Gmail est notée 4,3. Pas 4,5 ni à fortiori 4,6.

[7Aïe, non, pas taper ! :-) Zut, j’ai encore fait la promotion du payant ;-)

[8Par exemple, voici deux ouvrages dont Book Catalogue n’a trouvé que le titre (alors que Ma Bibliothèque les a tous deux trouvés en entier) : Manuel de droit européen du travail, par Sophie Robin-Olivier, Bruylant, 2016, et 70 tableaux de bord pour améliorer la qualité de vie au travail, par Alain Labruffe, Afnor, 2011.

[9Nous allons le voir, les notes donnés sur l’Android Market sont une indication de l’intérêt de l’application, mais ne remplacent pas un test sérieux. En effet, CLZ Books a une note de 4,6, comme Ma Bibliothèque, alors qu’il lui manque un atout-clé de.ce type d’application : la reconnaissance systématique de *tous* les codes-barres.

[10Les deux mêmes que pour Book Catalogue. Pire : CLZ Books ne trouve même pas leur titre !

[11Plus précisément, CLZ books coûte 15 USD au-delà de 100 ouvrages répertoriés. Or personne ne se casse la tête à faire son catalogue personnel quand il n’a que 100 livres. Autant dire qu’en pratique, CLZ Books est payant.

[12Je ne compte pas la base de bandes dessinées ni celle de souhaits, de Ma Bibliothèque.

Répondre à cet article

3 Messages

  • Bonjour,
    Merci pour cet article
    J’utilise pour ma part LIBIB, application qui tourne tant sur Android que sur iPhone (me semble-t-il).
    J’en ai testé plusieurs pendant quelques semaines, avant de garder celle-là que j’ai trouvé vraiment efficace, réactive et répondant en tout cas à mes besoins.

    J’ai donc créé différentes bibliothèques avec la version perso qui est gratuite, cela marche vraiment bien.
    https://www.libib.com/
    Peut-être une alternative ;-)

    Bien à vous.

    Joëlle Verbrugge

    repondre message

  • Julien Keith (oui, c’est un Français), le développeur de Ma Bibliothèque, a répondu par mail à mon billet.

    Voici sa réponse, telle quelle.

    « Bonjour Emmanuel,

    Voici enfin mes retours concernant votre article :)

    "C’est surtout WorldCat, le service d’OCLC (founisseur international de services de catalogage aux bibliothèques), qui rend cette appli particulièrement intéressante ... et professionnelle."
    En fait, il faut savoir que la majorité des données de l’application ne viennent pas du tout de Worldcat, bien que les données d’OCLC soient également très utiles. Si les statistiques vous intéressent, sur les 30 derniers jours et dans le monde il y a eu :

    • 501 315 livres retrouvés via Amazon
    • 359 545 livres retrouvés via Google Books
    • 4 971 livres retrouvés via Worldcat
    • 3 886 livres retrouvés via Biblio
    • 3 311 livres retrouvés via OpenLibrary
    • 1 130 livres retrouvés via ISBNPlus
    • 328 livres retrouvés via Fnac.
      Comme vous pouvez le voir, Worldcat a permis de retrouver beaucoup de livres, mais ce n’est rien par rapport aux géants Google Books et Amazon !

    "Ma Bibliothèque est développée uniquement pour Android"
    En effet, et travaillant seul et sur mon temps libre dessus il n’y a aucun développement iOS de prévu, mmalheureusement.

    "il manque le champ Collection"
    Possibilité de l’ajouter dans la partie "commentaires".

    "et la possibilité de saisir plus d’un auteur"
    C’est prévu, ça arrive dès que possible !

    "la seule sauvegarde sur cloud proposée est Dropbox."
    Dropbox n’était que la première étape Google Drive arrivera dans la prochaine mise à jour. Il n’est en revanche pas prévu de supporter OneDrive ou Box.

    Concernant les idées venant des commentaires et que vous citées, toutes sont sur la To Do list, sauf celle-ci : "avoir une case à cocher "En cours de lecture".
    En effet, il suffit de remplir la date de début de lecture et vous saurez ainsi que le livre est en cours de lecture. Si cette solution ne convient pas, il y a toujours la partie "commentaires".

    "Elle est très, très simple à utiliser. Elle pourrait l’être encore un peu plus (avec un bouton Ajouter/"+" qui allume directement l’appareil photo)"
    Il est prévu d’avoir cette possibilité en option à l’avenir.

    "et comporter toutes les zones du pavé ISBD"
    Je ne suis pas familier du "pavé ISBD". Quelles zones manque-t- il selon vous ?

    "Là, personnellement, je serais prêt à la payer 5 euros sans problème"
    Pas besoin de la payer, il y a désormais un système de don qui est en place :)

    Voilà ! Encore merci de m’avoir partagé cet article.

    Bonne journée,

    Julien Keith »

    repondre message

    • Ma Bibliothèque : précision 13 octobre 21:04, par Emmanuel Barthe

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre en détail.

      Précision : mes tests montraient que pour les ouvrages de droit français destiné aux universitaires et professionnels, WorldCat a une excellent fonds, qui complète pile poil les "gros".

      repondre message