LexisNexis-Jurisclasseur 2009 : premier bilan

Lundi 13 octobre 2008, par Emmanuel Barthe // Ressources en droit des affaires

La version dite "2009" de la plateforme LexisNexis-Jurisclasseur (LN-JC) est sortie le 21 septembre 2008 au matin [1].

Je tente un premier bilan, enrichi par des informations données par LexisNexis lors de la présentation faite aux membres de l’association Juriconnexion mercredi 24 septembre et par les messages échangés sur la liste Juriconnexion.

En quelques phrases

- L’interface de recherche ressemble maintenant à celle de Dalloz.fr ou Legifrance. Pour poser vos questions, vous devez remplir trois cases et choisir pour les relier un opérateur logique (ET, OU, proximité à 5 ou 15 mots).
Vous avez aussi la possibilité de chercher par le champ TITRE ou AUTEUR — cette fonctionnalité existait déjà auparavant mais était difficile à trouver. Très utile : ça donne peu de réponses, souvent pertinentes, à condition de ne taper qu’un seul mot-clé ou expression.

- Les nouveaux contenus (BOI, Doc fiscale, rép. minist. depuis 1990 ou 1991) étaient déjà disponibles sur les sites publics gratuits. Lamyline remonte beaucoup plus loin (1970 pour certains BO). [mise à jour : mais la mise en ligne des circulaires applicables sur circulaires.gouv.fr enlève largement cet avantage à Lamyline]

- La liste des résultats (bases Revues et Jurisprudence) est dans l’ordre anti-chronologique (les derniers articles/JP parus d’abord), ce qui est plus pratique.

- Les mises à jour des JurisClasseurs sont mieux mises en évidence.

En détail

- Nouveaux contenus (ajouts résultant largement du travail de Denis Berthault, ex-spécialiste des bases de données juridiques (Jurifrance) chez ORT) — à mon sens, ajouter des contenus représente ici le nerf de la guerre, puisque la plateforme est déjà en général considérée comme la plus ergonomique du marché, mais ici on aurait pu préférer l’ajout d’autres contenus :

  • Documentation de base administrative de la DGI (DB ou Doc. adm.) et Bulletin officiel des impôts (BOI). Le service Assistance de LN (dit "FAR") nous précise que le BOI sur LN-JC est en ligne depuis le 1er juillet 1991 (confirmé par test et par Denis Berthault) et que son délai de mise en ligne est de trois jours après sa publication.
    Ces nouveaux contenus étaient déjà disponibles sur le site impots.gouv.fr, et sur Lamyline Reflex, où le BOI remonte à 1970. Les liens hypertexte entre la Doc de base et le BOI ne sont pas repris sur LN-JC, car la licence ne comprend pas ces liens. C’est dommage, car d’une part, à en croire Rémy [2] sur la liste Juriconnexion, « l’Administration a l’obligation de mentionner les mises à jour de la DB par les BOI » et d’autre part, la DB n’a pas fait l’objet de refonte depuis 2001. Cela dit, selon Marc Mrozowski, rédacteur en chef de la DO (Documentation opérationnelle, LexisNexis), « les liens posés dans la Doc. adm. ne peuvent être assimilés à des mises à jour, car tant les dispositions législatives ou réglementaires que les rescrits qui contredisent la Doc. adm. depuis 2001 et qui ne sont pas publiées au BOI sont nombreux et ne font l’objet d’aucuns liens » [Message "[RE : [juriconnexion] Re : lien de la doc de base au BOI" publié par Denis Berthault sur la liste Juriconnexion le 13 octobre 2008.]]. Au final, entre sa gratuité sur impots.gouv.fr et l’absence de liens vers les BOI, l’ajout de cette base DB n’est donc pas d’une grande utilité
    Rappel aussi de la part du service FAR : les informations sur les sources sont disponibles sur le site via le "i" d’information à droite de la fenêtre "Sources". Il n’est pas présent sur tous les onglets. La manière d’avoir le détail de tous les contenus est d’aller dans l’onglet "Répertoire des sources", de sélectionner un sous-ensemble, puis de cliquer sur le "i" à gauche d’une source donnée
JPEG - 60.1 ko
LN-JC base réponses ministérielles
  • réponses ministérielles. Depuis quand ? Là encore, il faudrait aller dans le Répertoire des sources pour trouver l’information, mais le 16 septembre, le service Assistance de LN nous précisait que les réponses ministérielles commencent en 1988, avec une mise à jour hebdomadaire. Le Répertoire des sources parlait lui du 1er janvier 2002. Il semblait bien, après test, qu’elles ne débutent qu’en mars 1990. En fait, d’après Denis Berthault, le restant — (septembre 1988-février 1990) AN depuis 1996, Sénat depuis 2001 — est bien prévu et devrait être chargé d’ici le 31 octobre 2008. 1996 et 2001, c’est un peu moins bien que les sites de l’Assemblée et du Sénat (1988) [3], mais nettement moins bien que Lamyline qui commence en 1970
JPEG - 47.3 ko
LN-JC Répertoire des sources Réponses ministérielles
  • mises à jour des JurisClasseurs : elles sont mieux mises en évidence. D’une étoile peu visible, on est passé à un texte explicite "Mise à jour" blanc sur fond rouge.
JPEG - 19.2 ko
LN-JC Mise à jour

- Nouvelles fonctionnalités de recherche [4] :

  • un nouveau mode de recherche. La "recherche simple" est une interface de recherche où on peut taper les mots dans des boîtes séparées et les relier par les opérateurs grâce à un menu. LexisNexis s’est directement inspiré de Legifrance, Lamyline et Dalloz.fr. Il n’y a par défaut que trois cases (quatre chez Dalloz, Lamyline ou Legifrance), mais on peut, en cliquant sur "Plus de mots ou d’expressions", ajouter deux cases de plus. On peut également choisir un des principaux champs à partir d’un menu déroulant. Innovation à mon sens par rapport à ces plateformes : une meilleure explication de l’opérateur de proximité.
    JPEG - 11.1 ko
    Navis opérateur de proximité
    JPEG - 57.4 ko
    LN-JC recherche simple
  • le champ TITRE apparaît en clair dans les interfaces de recherche des bases Revues et Encyclopédies. Excellent. Chez Lamyline Reflex, la fonctionnalité recherche dans le plan des ouvrages est moins évidente mais elle existe aussi (Lire > choisir un ouvrage > son sommaire s’affiche dans la colonne de gauche > fonction Recherche dans les tables, sous l’accès Table alphabétique) LN-JC recherche sur plan JurisClasseurs
    JPEG - 31.4 ko
    Lamyline Reflex Ouvrages Recherche dans le sommaire et l’index alphabétique matière
  • dans l’onglet "Encyclopédies", une liste des JurisClasseurs avec cases à cocher permet de restreindre la recherche aux ouvrages à mise à jour pertinents. Même système dans l’onglet "Revues". Très bonne idée, mais la taille de la fenêtre risque à mon sens de limiter l’usage de cette nouvelle fonctionnalité
  • la base/l’onglet "Doctrine" a été renommée en "Bibliographies". Beaucoup d’utilisateurs pensaient en effet que dans "Doctrine" on trouvait des articles de revues en texte intégral (en fait, c’est dans "Revues")
  • mais l’index alphabétique matière disparaît de la plateforme (il est toujours dans les versions papier). Il était possible de l’interroger par le "drop down menu" (menu déroulant) qui offrait aussi le choix du plan général, des fascicules ou des formules. Il était moins efficace que le plan général. Cependant, parfois, ses renvois étaient utiles. Reste, sous une forme différente, les fascicules et formules (boutons radio), et le plan général (zone de saisie indépendante).

- Liste des résultats : celle-ci se présente maintenant en ordre antichronologique lorsqu’on demande une présentation par ordre de date de publication (bases Revues, Jurisprudence). Auparavant, c’étaient les résultats les plus anciens d’abord, ce qui était moins pratique.

Discussion/commentaire

Plus généralement, à mon sens, cette version 2009 marque d’abord la reconnaissance par LexisNexis du manque de maîtrise en France du langage de recherche booléen [5]. Constat partagé par la plupart de ses rivaux qui offraient déjà des interfaces de recherche "simples" à cases : Dalloz, Lamy, Lexbase, Lextenso.

Pour le reste, BOI, Doc de base fiscale et réponses ministérielles correspondent à la mise en ligne sur LN-JC de ressources déjà présentes ailleurs, tant en gratuit sur les sites des institutions publiques [6] que sur Lamyline Reflex. En fait, le chargement de ces nouvelles sources correspond à la disponibilité nouvelle en licence de type Legifrance de ces contenus, suite à l’arrêté du 28 décembre 2007 [7].

Pour moi, la véritable innovation n’est pas cette version 2009, puisqu’elle ne fait que reprendre des choses disponibles ailleurs et simplifier les interfaces de recherche. La véritable innovation de LN-JC a consisté en la version à interface dépouillée, blanche (à la Google) lancée au début de l’année 2008, avec l’introduction d’une fonctionnalité de recherche fûtée et très efficace : la possibilité de chercher sur le plan des JurisClasseurs. [8] Cette fonctionnalité, pas toujours facile à voir, reste heureusement disponible de deux manières :

  • par la nouvelle zone "Références du fascicule". Elle est ainsi mieux mise en évidence
  • en précisant le champ TITRE (exemple : TITRE(in futurum).

L’autre innovation marquante, plus récente, était la création d’un véritable panier personnalisé de résultats, le "dossier". Lamyline possède la même fonctionnalité, sous le même nom.

JPEG - 8.9 ko
LN-JC fonctionnalité dossier
JPEG - 49.6 ko
Lamyline Reflex : dossier

Mon seul regret avec cette version 2009 est la disparition des interfaces de recherche où l’on avait qu’une seule boîte pour taper tous les mots-clés. Ca allait plus vite. On ne retrouve cette interface "expert" que pour la recherche sur l’ensemble des bases de données. Autrement dit, à l’endroit qu’il ne faut presque jamais utiliser ... [9] De mon point de vue, c’est une perte d’ergonomie pour tous les utilisateurs de niveau moyen et confirmé : perte de temps et moins de place pour taper sa requête [10].

En passant, en tant que client et utilisateur, on aimerait que les éditeurs (à quelques exception près) pensent à montrer aux acheteurs les nouvelles versions, au minimum *avant* leur sortie. Et aussi que les fonctionnalités dites expertes comme l’index matière ne disparaissent pas au nom d’une religion de l’utilisateur de base. Parce que les recherches complexes nécessitant des interfaces complexes ne disparaitront pas par miracle. Au contraire. Et que ce n’est pas le documentaliste qui va pouvoir les traiter toutes. En attendant, je sens que le documentaliste juridique va devoir maîtriser à fond les champs de LN-JC.

Pour une liste de demandes persistantes, voir le message de Rémy du 22 septembre sur la liste Juriconnexion. Parmi les choses qui manquent selon lui, je retiens [11] :

  • l’absence de classement des résultats par pertinence (disponible chez Lamyline et WK-RH mais pas transcendent)
  • la présence de nombreux doublons lors des recherches sur les JurisClasseurs.

J’ajouterai à cette liste :

  • le retard fréquent de mise en ligne, en Jurisprudence (base Juris-Data) en même temps que l’abstract, du texte intégral (PDF) des arrêts de cours d’appel
  • le retard de mise en ligne des mises à jour des fascicules des JurisClasseurs : lorsqu’on reçoit le papier, sa version en ligne n’est généralement pas chargée
  • la mise en ligne des revues mensuelles est systématiquement en retard de 10 jours par rapport au papier. Probablement la peur de la cannibalisation du papier par l’électronique. Mais le en ligne en retard sur le papier, les utilisateurs ont du mal à comprendre ...

Au final, il s’agit de nouveaux contenus, cependant disponibles ailleurs, et surtout d’une simplification, d’une amélioration bienvenue des interfaces de recherche dirigée essentiellement vers l’utilisateur non expert.

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique

Notes de bas de page

[1Le 21 était un dimanche. Soit une bascule vers la nouvelle version dans la nuit de samedi à dimanche. C’est idéal, car en cas de raté dans la bascule ou de bug imprévu, les équipes de l’éditeur disposent de temps pour corriger et les clients sont quasiment épargnés par les problèmes. Voir à ce sujet notre article Petit guide de conception des plateformes et bases de données juridiques en ligne — Recommandations en matière de moteurs de recherche, ergonomie, conception graphique, mise en page et contrôle qualité à destination des SSII et éditeurs juridiques.

[2Message Re : lien de la doc de base au BOI du 8 octobre 2008.

[4Un travail dû aux enquêtes auprès des utilisateurs ou bien aux suggestions du service FAR (assistance) ? Les deux ?

[5Les fameux ET, OU, SAUF, aussi appelés opérateurs booléens ou opérateurs logiques.

[6Réponses ministérielles depuis 1988, donc : Assemblée nationale, Sénat. BOI. Documentation administrative fiscale. Sur Lamyline Reflex aussi avec un recul chronologique plus important.

[7Arrêté du 28 décembre 2007 fixant le montant des rémunérations dues en contrepartie des prestations fournies par la Direction des Journaux officiels, JORF n° 303 du 30 décembre 2007 p. 21836. Voir notre brève Coût 2008 des licences Legifrance et des autres bases de données juridiques publiques.

[8Et un regret : la disparition de l’onglet Plan, remplacé par un lien "Sommaire" tout à gauche, plus difficile à trouver.

[9La recherche globale sur une plateforme électronique, autrement dit un ensemble de base de données vastes et différentes, est dans 97% des cas une perte de temps : elle produit beaucoup trop de résultats.

[10Et non sa question : les questions, c’est pour les êtres humains, pas les ordinateurs ... Avec une base de données, on parle de requête (de l’anglais "query"). Les anglo-saxons n’utilisent pas non plus "question".

[11Pour la recherche dans le plan, j’ai répondu supra, elle est toujours là. Mais plus celle dans l’index.

Répondre à cet article