Inventaire

Les collections anciennes de revues et recueils juridiques dans Gallica

Une mine jusqu’en 1945

Lundi 23 janvier 2017, par Emmanuel Barthe // Ressources en droit des affaires

Voici les liens vers les collections anciennes de revues juridiques dans Gallica [1].

Recueils de textes officiels et/ou de jurisprudence

Recueils de textes officiels et jurisprudence :

Recueils de textes officiels :

Recueils de jurisprudence :

Débats parlementaires

Revues (doctrine, jurisprudence, législation)

Attention, la collection est souvent moins complète qu’annoncé

  • moins complète qu’annoncé dans la notice Gallica. Par exemple, la notice (cliquer sur Informations détaillées à gauche en haut de la page) de la collection de la Revue trimestrielle du droit des sociétés et du droit financier annonce 1932-1944, alors que seules les années 1932 à 1936 sont en ligne. Cette différence semble venir d’un copier-coller des dates de la notice présente dans le catalogue BN Opale des collections papier de la Bibliothèque nationale. Cela peut signifier que la BNF entend continuer son programme de numérisation sur ces revues
  • de plus, même en se basant sur la liste des volumes (et non sur la notice Gallica), on a parfois de mauvaises surprises :
    • des années considérées comme faisant partie de la collection peuvent être en fait de simples tables (exemple : l’année 1792 du Bull. civ. est en fait une table alphabétique 1792-1824)
    • si on cherche l’arrêt Blanco (Tribunal des conflits 8 février 1873, Leb. supp. 1, p. 61) Le Lebon 1873 est censé y être, mais il manque justement les 150 pages du premier supplément où devrait se trouver cet arrêt [5].

Pour compléter ce billet

  • celui d’un précurseur, Jean Stouf, ancien étudiant en histoire devenu bibliothécaire : Périodiques juridiques anciens sur Gallica, dernière mise à jour 14 décembre 2012, sur le blog Biblioweb d’Hypotheses.org
  • la fiche du Jurisguide : Gallica : les revues juridiques, par Isabelle Fructus (Cerdoc, BIU Cujas), dernière mise à jour novembre 2012. L’avantage de la recension de Cujas est qu’elle met en évidence les années manquantes.

Pour la comparaison (à l’avantage de Gallica en termes de contenu) avec Google Books, voir notre article Gallica contre Google Books : le match !.

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste juridique

Notes de bas de page

[1Merci aux contributeurs suivants de la liste Juriconnexion : Jean, Rémy, Lionel, Yann, Gary, Marie-Louise, Guillaume et Séverine.

[2Le blog de Gallica annonce la publication sur Gallica des JO Lois et Décret de 1869 à 1946. Peut-être le reste viendra t-il plus tard.

[3Pour s’y retrouver dans les versions successives — et parfois concomitantes — du Dalloz, voir la partie Notes en bas de la page Recueil Dalloz du Jurisguide.

[4Les années 1847, 1890, 1893-1895, 1897, 1905 et 1907 qui sont listées sur Gallica comme celles du Journal du droit international sont en fait des numéros du Journal du droit international *privé* (JDIP), son prédécesseur. Et les 4 volumes 1874-1904 sont en fait les tables générales du JDIP 1847-1904. Voir juste infra dans le texte de ce billet.

[5Précisions : par le menu "Aller page", on peut afficher des pages 1 à 150, mais ce sont les pages du volume principal. Il y a des suppléments après la page 994 qui sont repaginés à partir de 0, sauf que la numérotation reprend à 150 et zappe tout le premier supplément.

Répondre à cet article

3 Messages