C’est fait pour ...

Legifrance : la nouvelle charte graphique 2011 favorise l’accessibilité Web du site

... et c’est efficace

Vendredi 30 septembre 2011, par Emmanuel Barthe // Portails juridiques officiels - Diffusion des données juridiques publiques

La mise en service d’une nouvelle charte graphique sur Legifrance explique probablement le "délestage" intervenu ce matin et signalé ici.

Je rencontrais encore des problèmes d’accès ce soir :

  • accès refusé : message "502 Bad gateway" ou "504 Gateway timeout" [1]. Pour résoudre le problème, rafraîchissez la page web en appuyant sur la touche F5 de votre clavier autant de fois que nécessaire
  • ou contenu ne s’affichant pas.


Sur le second point, le problème concerne uniquement les pages dynamiques, celles qui résultant de l’interrogation de bases de données et n’arrive que sous des navigateurs non "mainstream" comme Chrome. Sous Internet Explorer 8 (cf infra), pas de problème.

Mais quel plaisir de consulter le site officiel du droit français dans une "mise en page" et avec une police de caractères super claires et super lisibles. Un grand confort visuel, au minimum. Prenons quelques exemples :

  • tous les caractères sont au moins en taille 10 et police Arial (les titres de rubrique en Arial 12), une des trois ou quatre polices qui restent lisibles sur tous le sites web et sur tous les ordinateurs (Times New Roman, Arial, Goergia, Tahoma)
  • si vous voulez retrouver une police de caractères de plus petite taille (par exemple pour afficher plus d’information sur l’écran), il suffit d’appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier puis, tout en la maintenant enfoncée, de faire tourner la molette centrale de votre souris. C’est la procédure normale dans tous les navigateurs web
  • le code source des pages de Legifrance est simplifié, mis rigoureusement aux normes et, ainsi allégé, il facilite grandement la lecture et la compréhension des pages pour les mal voyants. Ce code épuré permet également aux pages de se charger plus vite
  • les images ne sont quasiment plus utilisées pour remplir le "fond" du site, mais uniquement pour les logos. Cela facilite le chargement rapide du site et sa lecture par les aveugles, qui peuvent lire les pages web mais pas les images
  • à noter également la barre de menus horizontale sur chaque page (statique) de rubrique et le "chemin de fer" pour savoir où on est dans le site, un outil de repérage présent sur *toutes* les pages
  • également sur chaque page du site, dans le coin en haut à droite, le lien vers les informations sur la mise à jour des bases de données. Il est très clairement visible et identifiable
  • l’accès aux textes officiels par le thésaurus SARDE depuis la page d’accueil est maintenant beaucoup plus visible.

Nous devons cela à l’obligation pour les sites gouvernementaux de se conformer aux règles d’accessibilité du Web (règles de lisibilité devrait-on dire) destinées à favoriser l’accès aux sites par les personnes à handicap visuel. Des règles — plus précisément une recommandation (quasi-norme, de facto) du consortium W3C — qui bénéficient in fine à tous :-)

Les règles d’accessibilité pour les sites publics (Etat, collectivités territoriales et établissements publics) ont été introduites par une loi de 2005 puis formalisées en 2009 dans le Référentiel général d’accessibilité pour les administrations (RGAA) [2]. Et en 2011, donc, on applique (enfin) ce RGAA.

Quelque chose que je ne comprend pas : la page Droit français ne renvoie pas vers la jurisprudence française, pourtant présente dans la page Bases de données, alors que la page Droit européen renvoie bien, elle, vers le site de la CJUE/TPIUE et de la CEDH. A moins qu’il ne s’agisse d’une histoire de séparation des pouvoirs [3] hyper-exigeante ...

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique

Notes de bas de page

[1Pour la signification de ces messages d’erreur, voir la liste des codes HTTP sur Wikipedia. Ces erreurs sont probablement dûes aux versions cache de Legifrance chez les fournisseurs d’accès Internet ou sur les serveurs proxy des entreprises : ces copies de Legifrance (sans les données) ne sont plus jour et plus en phase avec le site, puisque celui-ci a évolué. Or, ces copies ont quand même besoin de faire appel au site, pour les données.

[2Pour plus de détails, lire notre billet RGAA : les règles d’accessibilité du Web public entraînent un remodelage des sites ou la page officielle du site modernisation.gouv.fr consacrée au RGAA.

[3Les bases de données de jurisprudence de Legifrance ne sont pas produites par la DILA (ex-Direction des Journaux officiels) mais par les juridictions suprêmes elles-mêmes (Cour de cassation, Conseil d’Etat, Conseil constitutionnel), y compris pour les arrêts de leurs cours d’appel. De même, les travaux et débats parlementaires ne sont pas reproduits sur Legifrance, mais font simplement l’objet de dossiers de liens hypertextes.

Répondre à cet article

5 Messages

  • Chez moi avec Firefox + Ubuntu il y a un problème en pied de page des sommaires de chaque J.O. En effet pour le pied de page la couleur de la police de caractère est blanche sur un fond gris, ce qui est illisible.

    repondre message

  • Citation :
    si vous voulez retrouver une police de caractères de plus petite taille (par exemple pour afficher plus d’information sur l’écran), il suffit d’appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier puis, tout en la maintenant enfoncée, de faire tourner la molette centrale de votre souris. C’est la procédure normale dans tous les navigateurs web

    Réponse
    Sur mon Mac, ça ne fonctionne pas pour diminuer ; par contre ça permet bien d’augmenter la taille du texte mais sans augmenter la définition (polices pixellisées)
    => il est préférable de faire Cde + ou Cde - : la taille de police est augmente ou diminue mais est parfaitement dessinée (police vectorielle).
    Pour les PC, je n’ai pas fait de test.

    repondre message

  • Legifrance : Bad Gateway 5 octobre 2011 11:33, par Emmanuel Barthe

    Les messages d’erreur Bad Gateway, sous Chrome comme sous IE 8, continuaient hier. Impossible de lire le JORF sur Legifrance (je suis abonné au sommaire par e-mail) ...

    repondre message

    • Legifrance : Bad Gateway goes on and off 5 octobre 2011 11:44, par Emmanuel Barthe

      Mais ce matin à la maison, sous Vista (et non XP SP3) + Chrome, pas de pb pour lire le JORF.

      D’où question : il semble que les cache des FAI aient joué un rôle dans les problèmes d’accès vendredi dernier. Est ce encore eux ou bien les serveurs proxy d’entreprise peuvent ils eux aussi interférer ?

      repondre message

  • Legifrance enthousiasme le professeur Causse 5 octobre 2011 11:36, par Emmanuel Barthe

    Ainsi s’exprime le prof. Hervé Causse sur son blog :

    « Legifrance a presque tout changé en dix ans, et singulièrement dans la recherche juridique. Cette dernière intéresse très largement au-delà des quelques centaines de chercheurs qui écrivent en science juridique. Elle intéresse les professionnels du droit, les agents des diverses administrations, les entreprises, et tout le public - grand ou petit.
    [...]
    L’Etat a véritablement été en l’espèce à la hauteur des espérances du public et il faut féliciter tous les agents qui ont concouru à ce grand succès. »

    Oui, c’est mérité : félicitations à celles et ceux qui oeuvrent dans l’ombre depuis 1998 à la diffusion du droit français !

    repondre message