Legifi classe les documents officiels du droit financier français, européen et international

Nouveau site en droit financier (sur abonnement)

Mercredi 26 octobre 2011, par Emmanuel Barthe // Ressources en droit des affaires

Une collègue m’a signalé un nouveau site payant en droit financier : Legifi legi-fi.net

Selon le site, c’est « la bibliothèque en ligne la plus complète relative à la réglementation financière nationale et internationale : plus de 1500 textes classés dans plus de 50 rubriques sont proposés ».

D’après l’éditeur du site, Legifi est alimenté en nouveaux textes et des mises à jour des textes existants par « un moteur perfectionné de recherche automatique » sur les sites des sources officielles afin de garantir la fiabilité des informations. Autrement dit, au lieu de licence et approvisionnement via FTP (style Legifrance [1]), un robot qui scanne les sites web des autorités financières.

- Les plus (très nets) :

  • le plan de classement de 56 rubriques matière "colle" aux soucis des professionnels de la finance, notamment du "compliance" (voir dans "Bibliothèque") : Agrément, Abus de marché, MIF, OTC ...
  • le fait de ne pas aller chercher ces documents un peu partout sur le Web officiel gratuit, voilà ce qui peut faire l’intérêt de cette base pour eux. C’est vrai que pour retrouver très vite les textes AMF ou ACP applicables dans un domaine (agrément, par ex.), c’est pratique
  • alerte e-mail sur les nouveaux textes chargés sur les rubriques sélectionnées.

- Les moins (relatifs) :

  • Legifi n’indexant apparemment que des documents officiels et gratuits, on peut aussi aller aux différentes sources directement. En réalité, on gagne en temps et en sécurité — à condition que Legifi soit exhaustif [2] —, surtout si on n’est pas juriste. Exemple : chercher "agrément AMF PSI" dans Google ne donne pas immédiatement la page pertinente du site de l’AMF ; cette même page se trouve uniquement si on adopte une démarche par étape si peu (à tort) usitée de nos jours : savoir que c’est du domaine de l’AMF > site AMF > Textes > Accès par thème > Prestataires
  • les documents internationaux et étrangers ne viennent pas de sources très originales (CESR, ESMA, AMAFI, Comité de Bâle, IOSCO, GAFI)
  • est ce le fait que le site est encore récent ? Leurs forums ne sont pas riches en messages. Je doute personnellement que les professionnels partagent beaucoup publiquement et même qu’ils en aient le temps
  • tarifs : 1500 euros HT par an pour 3 comptes, mais il est possible de s’abonner pour des durées plus courtes, comme le mois
  • on peut déduire des catégories professionnels visées dans le formulaire d’abonnement que ce produit n’est pas tourné vers les avocats et juristes.

Le site offre un test gratuit de 15 jours.

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique

Notes de bas de page

[1Dont les conditions d’utilisation interdisent les extractions quantitativement ou qualitativement significatives sans licence, ce qui signifie que si Legifi avait travaillée dans le domaine de Legifrance, il aurait dû prendre une licence.

[2Quelqu’un a t-il testé le site sur ce point ? Je suis preneur de tout retour d’expérience.

Répondre à cet article

4 Messages

  • Cher Emmanuel ;

    Quelques précisions ;

    - Les sources de Legifi sont toutes des sources officielles et nous travaillons actuellement à l’intégration des réglementations européennes nationales (UK IT ESP LUX…) puis américaines.
    - L’exhaustivité du site internet Legifi est notre priorité avec le fait que les textes en ligne soient les derniers en vigueur.
    - Le site a été lancé en septembre 2011, ce qui explique le faible nombre de messages sur le forum pour le moment. Par ailleurs, je souhaite préciser que le forum est anonyme et permet ainsi à chacun de s’exprimer comme il le souhaite.
    - Le tarif par utilisateur est : 24 heures (50€ HT), 1 semaine (300€ HT), un mois (800€ HT), un trimestre (1000€ HT) et 1 an (1500€ HT). Pour plus de 3 comptes je vous invite à nous consulter pour un devis.
    - Vous avez raison pour le formulaire d’abonnement incomplet. Ce dernier a été modifié cette semaine car les juristes et avocats sont notre cœur de cible !

    repondre message

  • Un collègue documentaliste juridique me transmet ce message en réponse à mon billet :

    « Oui je pense que ça sert à ceux qui ne sont pas spécialistes en droit financier et qui n’ont pas envie de perdre du temps à chercher. Mais nous on a tous les outils pour et on sait ce qu’on cherche donc on perd très peu de temps.
    Notre structure n’en a pas besoin pour le moment. Si, par la suite, il ajoutaient une partie jurisprudence et/ou doctrine cela deviendrait intéressant. »

    repondre message

  • Ajouts sur Legifi 15 février 2012 16:17, par Emmanuel Barthe

    Février 2012 : Legifi a ajouté :

    • des mots-clés supplémentaires
    • des synthèses
    • et vient de publier sa première analyse "Zoom sur l’article 24-5 de la proposition de directive MIF II", par Jonathan Leonardi, leur responsable juridique.

    repondre message