La newsletter Creda-Concurrence devient payante pour livraison immédiate ... mais reste gratuite pour livraison sous 3 jours

Jeudi 13 septembre 2012, par Emmanuel Barthe // Ressources en droit des affaires

Alain Ronzano, juriste au CREDA (Centre de recherche sur le droit des affaires de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris), spécialiste du droit de la concurrence français et communautaire et auteur de très nombreux articles et ouvrages sur le sujet annonce que sa newsletter creda-concurrence devient payante à compter du 1er octobre 2012 pour une livraison immédiate (350 euros HT par structure) ... mais reste gratuite pour une livraison sous 3 jours (72h).

Par ailleurs, les abonnés payants reçoivent la lettre au format HTML, donc avec une mise en page plus agréable à la lecture. Le numéro 00 de la nouvelle
lettre est .

C’est une application du "business model" freemium. Modèle qui se répand ces derniers temps pour les contenus de sites auparavant gratuits ou le lancement de nouveaux contenus. Le remarquable site ElectronLibre, qui suit et commente l’actualité du journalisme numérique, passe par exemple le 13 septembre au freemium, avec un "paywall" d’une durée de 8 jours sur certains articles et des exclusivités.

Pour en savoir plus, notamment sur les raisons de cette évolution, lire le message du 12 septembre d’Alain Ronzano.

La liste [1] creda-concurrence existe depuis 13 ans.

Pour une sélection de newsletters juridiques, voir notre article Des newsletters juridiques fiables.

Notes de bas de page

[1creda-concurrence fonctionne techniquement comme une liste de diffusion, mais pas de discussion, A. Ronzano étant quasiment le seul auteur. Concrètement, de par son contenu, creda-concurrence est une newsletter.

Répondre à cet article