Juristes : utiliser les médias sociaux (blog, Facebook, LinkedIn etc.) ? Ou pas ?

Dimanche 1er mai 2011, par Emmanuel Barthe // Ressources en droit des affaires

Les juristes professionnels libéraux (huissiers, avocats, notaires) ont ils "marketinguement" intérêt à utiliser les médias sociaux [1], autrement dit les blogs, wikis, podcasts, Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Ning, YouTube et al. [2] ?

Une remarquable discussion sur ce sujet vient d’avoir lieu sur le site de l’ABA Journal (l’organe de l’American Bar Association) :
ABA Techshow : Lawyers Who Ignore Social Media Equal to Cavemen Who Refuse to Hunt, Techshow Duo Says / Rachel M. Zahorsky, ABA Journal 12 avril 2011.

Le duo en question, c’est Robert Ambrogi et Reid Trautz, deux excellents juristes, blogueurs et "geeks" américains et de redoutables promoteurs-défenseurs-illustrateurs des avantages du Web 2.0 pour leurs collègues avocats. Lisez soigneusement les commentaires jusqu’au dernier (une réponse de Reid Trautz). Ca en vaut le coup.

Pour résumer (trop vite — il faut vraiment tout lire), les deux auteurs défendent l’idée d’utiliser les médias sociaux pour le marketing juridique, en commençant par LinkedIn, mais les commentaires des juristes et avocats américains sous le billet sont dubitatifs, seuls les blogs (et encore !) trouvant grâce à leurs yeux. Mais Reid rappelle en conclusion qu’autrefois les juristes ne voulaient pas utiliser l’e-mail ...

Je suis en partie d’accord avec les commentaires, et aussi avec les auteurs de ce billet. Mais en partie seulement. Autrement dit, je pense qu’ils oublient des choses. Lesquelles ? Voici :

- Les réseaux sociaux sont déjà devenus les médias Internet du futur très proche : il suffit de regarder les statistiques et les études, celles-ci montrent que l’utilisation des médias sociaux est en train de dépasser celle des moteurs de recherche.

- Les liens et commentaires faits par les blogs, wikis et évidemment les réseaux sociaux influencent spécifiquement les résultats des moteurs de recherche.

- L’investissement en temps dans un blog n’est rentable que si celui-ci :

  • sort dans les dix premiers résultats sur GG sur les mots-clés décrivant son activité [3]
  • ou est souvent cité/"linké" par des sites consultés par les prospects (forums ...).

- Mais je pense également que les médias sociaux ne sont qu’une partie d’un tout qui s’appelle les médias justement et que le marketing doit se faire sur plusieurs médias à la fois, sans oublier le plus important en France dans les milieux professionnels : la recommandation orale. Dès lors, dire qu’il faut commencer par un blog, ou que tel média social est obligatoire relève à mon sens d’un manque de réalisme — ou d’une légitime tendance à prêcher pour sa paroisse ou son business :-)
Le plus important n’est il pas plutôt de démontrer sa compétence et d’être relativement facile à trouver ? Si, par exemple, un avocat n’est pas sur LinkedIn (c’est vrai que c’est dommage, mais est ce que les particuliers vont tant que ça sur LinkedIn ?) mais au contraire écrit régulièrement sur son blog CNB [4], y répond aux questions de ses prospects et est relativement bien référencé par Google sur quelques thématiques étroites, où est le problème ?

Emmanuel Barthe
juriste, documentaliste, blogueur, twitteur

Notes de bas de page

[1En anglais : social media. Cette notion inclut les réseaux sociaux (social networks), mais aussi les blogs, wikis, mashups, sites de partage de vidéos, de photos (Flick) etc.

[2Les 10 sites de réseaux sociaux qu’il faut connaître / Mélissa Bounoua, 20minutes.fr 16 avril 2010.

[3Google a plus de 90% de part de marché du "search" en France.

Répondre à cet article