IPcuria, la base des arrêts communautaires en propriété intellectuelle

Une initiative originale de réutilisation des données de la CJUE

Mercredi 7 janvier 2015, par Emmanuel Barthe // Portails juridiques officiels - Diffusion des données juridiques publiques

IPcuria : en voilà une réutilisation intelligente [1] des données publiques juridiques. Ici, un sous-ensemble de celles de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) — pas du TPI — centré sur la propriété intellectuelle.

Je reprend infra telle quelle la présentation du site et de son contenu.

Le grand apport d’IPcuria, en dehors de la création d’une sélection thématique des arrêts de la CJUE, me semble être la possibilité de consulter leur base par matière puis par sous-matière etc. Ce plan de classement ne semble pas avoir été copié des champs Matière ou Plan de classement systématique de la base Curia. Voir par exemple les sous-matières de "Databases" : Concept de base de données, Investissement, Extraction, Transfert permanent et transfert temporaire, Concept de "substantiel", Concept de "réutilisation".

« IPcuria has been created by Stijn Debaene and Hakim Haouideg, IP lawyers at the Brussels office of Fieldfisher.

What does IPcuria cover ?

IPcuria aims at covering all cases from the Court of Justice of the European Union which have an impact on the practice of intellectual property law.

Our database currently features :

  • 315 preliminary rulings (see the list).
  • 29 referrals currently pending (see the list).
  • 137 decisions in appeal (see the list).
  • 28 appeals currently pending (see the list).

The cases are currently sorted in 121 categories and subcategories (see the list or explore them).

What does IPcuria not cover ?

We had to make some choices and we chose to include only the decisions from the Court of Justice of the European Union, which are published in English and which related to intellectual property law.

We do not include :

  • decisions from the Court of First Instance,
  • opinions from the AG’s,
  • decisions which the Court did not have translated in English.

Where does the content come from ?

Our content comes exclusively from the website of the Court of Justice http://curia.europa.eu »

Notes de bas de page

[1Et de la publicité discrète et intelligente pour le cabinet.

Répondre à cet article