Google Books : la BNF confierait à Google la numérisation d’une partie de son fonds

Mercredi 26 août 2009, par Emmanuel Barthe // Logiciels, Internet, moteurs de recherche

Selon la Tribune du 18 août 2008, la BNF confierait à Google la numérisation d’une partie de son fonds. Comme diraient les juristes, ce serait là un revirement de jurisprudence ...

L’argent, comme toujours, est le nerf de la guerre et la programme Gallica en manque cruellement, comme le rapportent tant la Tribune précitée que le Canard du 26 août : 6 millions d’euros par an contre un besoin de 75. Sans commentaire.

Jean, sur la liste Juriconnexion, cite la Croix :

« L’ancien président de la Bibliothèque nationale de France Jean-Noël Jeanneney juge "dérisoire" l’argument financier avancé pour justifier les discussions en cours avec le moteur de recherche américain Google pour la numérisation des fonds de la BNF. [...]
Dans un communiqué, le ministre a souligné le 19 août qu’"aucune option ne saurait être privilégiée en l’état actuel des réflexions en cours" et réaffirmé sa volonté "d’inscrire la numérisation du patrimoine culturel de l’Etat dans une stratégie globale". »

Le communiqué du Ministre de la Culture :

« Pleinement conscient de l’importance des crédits qui doivent être mobilisés pour poursuivre et amplifier cette politique culturelle, le Ministre rappelle qu’aucune option ne saurait être privilégiée en l’état actuel des réflexions en cours. »

A mon humble avis, vu que les crédits de Gallica ne sont pas à la hauteur depuis des années — et pas plus ceux d’Europeana — ces précisions ministérielles ne changeront pas grand’ chose. La Bibliothèque municipale de Lyon, une des plus importantes bibliothèques françaises de par son fonds ancien, a déjà choisi, elle.

Et pendant ce temps, pas grand’ chose en e-books du côté des éditeurs français. Quelques plateformes globales peu recherchées, c’est tout. Pas d’initiative à la Amazon/Kindle.

Emmanuel Barthe
documentaliste

Répondre à cet article

1 Message