Faire sa thèse de droit : méthodologie et conseils

Jeudi 2 novembre 2017, par Emmanuel Barthe // Ressources pour les étudiants en droit

Ce billet met à jour et augmente un rapide billet que nous avions publié en 2013, intitulé Thèses : ressources pour les doctorants en droit. Comme son prédécesseur, il se limite aux thèses de droit et vise à être exhaustif sur les ressources de qualité. N’hésitez donc pas à nous signaler un oubli dans les commentaires en bas de cette page.

1. Ressources généralistes ou en sciences sociales

Elles sont utiles en droit aussi, particulièrement sur les règles de rédaction et présentation de la thèse.

Voir notre billet Faire sa thèse : ouvrages et sites utiles.

2. Ressources spécialisées pour les thèses de droit

Tout d’abord, atention en matière de bibliographie et de notes de bas de page en droit :

  • notez bien qu’en droit, à la différence de la plupart des autres sciences, on n’utilise pas le point (.) pour séparer les éléments composant une citation, mais la virgule (,). Exemple : Lagarde P., Les principes de base du nouveau règlement européen sur les successions, RCDIP 2014 p. 700
  • d’autres dérogations par rapport à la norme habituellement retenue en France (ISO 690, version française NF Z-44-005) ont été retenues par les éditeurs juridiques français. Voir le guide SNE Ref-Lex.

2.1. Ouvrages papier

2.2. En ligne

Voici la meilleure liste de ressources, proche de l’exhaustivité, je recommande celle de la faculté de droit de Poitiers, rédigée par mon collègue Rémy Lérignier :

Mes propres recommandations de lecture :

  • commencez donc par lire ceci : Quelques éléments pour mieux appréhender la thèse et la recherche en droit, Carrières-juridiques.com 25 août 2014. Ce sont les témoignages lucides et les conseils prioritaires de deux anciens thésards : Elise Daniel, ex-ATER, depuis juillet 2017 juriste à la direction des affaires juridiques du ministère de la Défense et le professeur Bruno Dondero
  • Guide du doctorant de l’Ecole de droit de la Sorbonne, par des doctorants en droit, 2015, 14 pages
  • La thèse de doctorat en droit : du projet à la soutenance, par François Ost, 35 pages, texte de la conférence prononcée le 17 février 2006 à l’occasion du séminaire d’ouverture de l’École doctorale en sciences juridiques de la Communauté française de Belgique.
    Ce n’est pas une méthode, mais à la fois une réflexion sur la thèse en droit et la doctrine, et une liste de trucs pratiques.
  • Guide de la thèse (en droit), par Daniel Mainguy, 2000-2007, 98 pages (PDF)
    Ecrits et textes rassemblés par le professeur Mainguy, directeur de l’Ecole doctorale Droit et sciences sociales
  • SNE Ref-Lex
    Ce site tenu par la branche Droit du Syndicat national de l’édition (SNE), qui réunit tous les éditeurs juridiques traditionnels [2], donne toutes les recommandations et (quasi) normes de citation en droit, avec systématiquement des exemples.

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste juridique, veilleur, formateur

Notes de bas de page

[1Il en existe un autre, mais à éviter : Edith Jaillardon, Dominique Roussillon, Outils pour la recherche juridique : méthodologie de la thèse de doctorat et du mémoire de master en droit, 2e éd., Ed. des Archives contemporaines, Agence universitaire de la francophonie, 2010.
Un seul commentaire sur Amazon.fr : 1,0/5, PAS PERTINENT (achat vérifié), 8 juillet 2013, "cet ouvrage conviendrait mieux à des étudiants en 1ere année de droit. une dizaine de pages sur comment faire une recherche sur le site Legifrance, apprendre à faire des fiches, aller sur un moteur de recherche. Très décevant"

[2Autrement dit, tous les éditeurs sauf Lexbase.

Répondre à cet article