Déclaration de Durham sur l’"Open access"

Lundi 23 mai 2011, par Emmanuel Barthe // La documentation juridique

Ca manquait ici, vu ce que ce blog contient déjà sur le sujet. Et ça manque tout court sur le web français, personne n’en parle semble t-il. Alors voilà : un lien vers la déclaration de Durham sur l’Open access du 7 novembre 2008.

Qu’est ce ? La "Durham Statement on Open Access to Legal Scholarship" est une déclaration commune des administrateurs des grandes bibliothèques universitaires américaines de droit [1], comme quoi ils ne publieraient plus leurs revues juridiques en papier (question d’économies en ces temps budgétaires difficiles) mais en même temps tiendraient leurs versions numériques à disposition de tous, en ligne, en accès libre. Et ils appellent leurs collègues des autres Universités à faire de même.

Bof, me direz vous. Relisez bien : plus de version imprimée des grandes revues juridiques [2] et tout gratuit ! Pour l’instant, en France, aucune des grandes revues (Recueil Dalloz, Semaine juridique, Bulletins Joly, Gazette du Palais etc.) n’est ni gratuite, ni accessible uniquement en ligne.

C’est donc à la fois un changement concret et opportuniste et une position publique de principe en faveur de l’"open access" dans l’édition juridique.

Quelques commentaires en ligne :

Notes de bas de page

[1Chicago, Columbia, Cornell, Duke, Georgetown, Harvard, New York, Northwestern, Pennsylvanie, Stanford, Texas, Yale.

[2Aux Etats-Unis, les revues juridiques sont d’abord le fait des Universités, pas des éditeurs.

Répondre à cet article