Ca prend beaucoup de temps ...

De l’intérêt d’un blog juridique selon l’avocat Arnaud Gossement

... mais ça fait aussi gagner du temps, des analyses et de la publicité

Mercredi 4 janvier 2012, par Emmanuel Barthe // Ressources en droit des affaires

Pourquoi Arnaud Gossement, avocat en droit de l’environnement, blogue et ce qu’il y gagne (je résume son billet titré "De l’intérêt d’un blog juridique") :

  • il y passe certes beaucoup de temps (notamment sur certaines de ses nuits) mais ...
  • ça l’oblige à se tenir au courant (veille) et ça l’aide à intégrer et mémoriser les évolutions de son domaine juridique à lui
  • j’ai aussi l’impression que ça lui fait une sorte de carnet de notes où retrouver rapidement les infos et ses réflexions (mon blog personnel me sert aussi à ça)
  • d’autres juristes lui répondent (dans les commentaires sur le blog ou ailleurs : Facebook, mail, rencontres ...) ce qui lui permet d’enrichir son analyse [1]
  • « le blog offre un espace d’édition immédiat. Il n’est plus nécessaire d’attendre des mois et de respecter certains carcans pour qu’une revue accepte de publier un texte. Le blog permet de s’exprimer tout de suite et sans faire concurrence auxdites revues qui seront choisies pour la publication d’analyses plus en retrait de l’actualité »
  • ça lui permet de diffuser plus rapidement et plus simplement à ses clients une information et l’analyse qu’il en fait
  • son blog lui fait donc également ... gagner du temps !
  • ça lui fait, accessoirement, de la publicité
  • « le blog permet aussi défendre une cause. On peut être l’avocat de ses clients et être engagé pour une cause ».

Tout ça avec un simple blog [2]. Pas mal !

Grosso modo, je rejoins Me Gossement sur la plupart des avantages qu’il cite. Il faut juste ajouter que l’avocat blogueur, s’il veut bénéficier à plein de ces avantages, a intérêt à être rapide et brillant.

Emmanuel Barthe
documentaliste, veilleur, acheteur, juriste, blogueur

Notes de bas de page

[1Dans un cas, ce sont les commentaires sous un billet reproduisant une réponse ministérielle qui ont permis de se rendre compte que le rédacteur de la "rép’ min’" avait écrit une bêtise.

[2Arnaud Gossement twitte aussi, mais je le trouve bien meilleur en blogueur.

Répondre à cet article