Moteurs de recherche web

Bing : le dernier moteur de Microsoft n’est pas si mal que ça ...

Enfin un concurrent sérieux pour Google

Mardi 16 juin 2009, par Emmanuel Barthe // Logiciels, Internet, moteurs de recherche

[mise à jour au 2 août 2009 : Bing sera bientôt le moteur de Yahoo}}]

Microsoft, après MSN Search et Live Search — que l’on ne regrettera pas plus que son prédécesseur — semble enfin avoir réussi avec Bing (ex-Kumo [1]) un moteur correct en terme de classement des résultats : la pertinence est au rendez-vous et si on compare avec les résultats de la firme de Moutain View, c’est vraiment très proche. Bing a d’ailleurs été bien reçu par la communauté Web 2.0, les spécialistes du référencement et des moteurs et par les journalistes [2].

Exemple : si je reprend une de mes recherches test favorites (télévision abus de position dominante), voici ce que ça donne sur Google et sur Bing.

Pas mal du tout ... La preuve, c’est que, selon le New York Post, le fondateur de Google Sergey Brin « aurait rassemblé un staff d’ingénieurs de haut niveau, en interne, pour déterminer comment fonctionne ce nouvel outil et "corriger" Google en conséquence » [3]. Je pense que ça va valoir le coup de dupliquer les recherches Google Web (GG) sur Bing (BG) ces prochains mois pour voir si BG arrive à dépasser GG ou à apporter des résultats inédits.

Dans le droit fil de sa stratégie habituelle consistant à acheter les technologies qui lui manquent, Microsoft a racheté, pour obtenir la technologie alimentant son nouveau moteur, le moteur sémantique Powerset en juillet 2008 [4]. C’est à ce moment qu’il a commencé à communiquer sur une future nouvelle version de Live Search. Selon Olivier Ertzscheid, « la plupart des fonctionnalités proposés [par Bing] sont déjà mises en place par Google ou par Exalead ». Peut-être, mais se mettre au niveau de GG n’est déjà pas si mal.

Contrairement à ce qu’écrivent certains, en droit en tout cas, Yahoo Search (YH) [5] ne se défend pas si mal après tout, apportant même dans ses dix premiers résultats un peu de diversité face à la quasi-uniformité des réponses de GG et BG. Sur une autre de mes questions test (droit français), là aussi YH donne des réponses différentes de GG mais à peu près pertinentes [6]. Ses lacunes seraient sur des questions complexes, où son manque relatif de puissance (taille de sa base de données) se fait plus sentir.

Bon, dans les autres matières que le droit, je ne sais pas. Si on vient me dire que tel outil de recherche est cent fois meilleur, je répondrai que tout dépend la question et qui la pose. Dans l’absolu, de toute façon, le meilleur moteur de recherche, c’est l’être humain, plus précisément le chercheur spécialisé, le journaliste ou le spécialiste de la recherche d’information (documentaliste, bibliothécaire, KM officer, appelez le comme vous voulez ... [7]).

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique

Notes de bas de page

[1Il est de tradition de donner aux logiciels et moteurs des noms de code tant qu’ils n’ont pas été officiellement lancés.

[2C’est pas encore Google mais Bing surprend agréablement / Michael Arrington (adaptation : Alain Eskenazi), techCrunch 2 juin 2009. Bing : des stats de démarrage plutôt encourageantes / Olivier Andrieu, Abondance 10 juin 2009. Bing. Je fais confiance à Microsoft ... / Olivier Ertzscheid, Affordance 28 mai 2009. Microsoft lance Bing : faut-il abandonner Google ? / Guerric Poncent, Le Point.fr 2 juin 2009. Enfin, bon article de Cécile Ducourtieux dans le Monde du 29 mai 2009 : Avec Bing, Microsoft repart à l’assaut de Google.

[3Googe aurait il peur de Bing et de Twitter ?, Abondance 16 juin 2009.

[4Merci à Olivier Ertzscheid d’Affordance pour l’info.

[5Pour une analyse de Yahoo Search un an après son lancement en 2004, voir notre article Yahoo Search un an après : enfin un vrai concurrent pour Google !.

[6J’écris "à peu près" parce que sur ce genre de question très large et difficile, quel que soit le moteur de recherche généraliste, les réponses ne me plaisent que moyennement. De toute manière, c’est une question pour un annuaire/répertoire thématique de sites web ... ou un être humain plutôt ! De surcroît, c’est une question qu’on peut comprendre de tant de manières différentes.

Répondre à cet article