Bibliothèque François Mitterrand (la "TGB") avec le temps : pas mieux

Lundi 16 avril 2018, par Emmanuel Barthe // La documentation juridique

La Bibliothèque François Mitterrand, ex-Très Grande Bibliothèque (TGB) fit grand débat durant sa conception et sa construction.

C’était il y a longtemps. La polémique est retombée.

Interviewé dans le Figaro du 12 avril 2018, son architecte fait le point. Et avoue que si c’était à refaire, il la referait ainsi — ou presque.

Et pourtant, il y a toujours beaucoup à dire et beaucoup à dénoncer sur ce bâtiment.

De mon point de vue (de professionnel de la bibliothèque, certes), Perrault et Mitterrand [1] ont fait un bâtiment :

  • terminé dans les temps et le budget prévu ? Les temps peut-être, le budget prévu ? C’est hypocrite d’affirmer cela car en réalité, de nombreuses caractéristiques ont été modifiées au cours de l’élaboration du projet, notamment (c’est Perrault lui-même qui le rappelle) le nombre d’étages des tours
  • moderne dans son aspect. Ok
  • très peu esthétique au final, notamment parce que les tours n’ont pas vraiment l’air de livres, et que la place est vide. L’intérieur est pas mal, en revanche
  • anti-pratique, anti-ergonomique pour les lecteurs comme pour les professionnels, avec un accès très distant de la rue et difficile à trouver, ce jardin qui empêche de regrouper, qui éloigne, disperse, qui fait marcher sans fin, avec les ouvrages dans les tours (points négatifs : distance, chaleur, lumière), avec les emplacements pour ordinateurs en nombre insuffisant, avec un espace de stockage insuffisant dès le démarrage (ça, c‘est d’abord la faute de Bercy).

L’article du Figaro qui précède l’interview rappelle la majeure partie de ces (énormes) défauts. Mais pas tous. Et surtout, il n’insiste pas assez sur l’absence de la moindre logique bibliothéconomique dans sa conception.

Plusieurs collègues avec qui j’ai échangé disent la même chose. Pas pratique, pas esthétique, et beaucoup d’auto-congratulation chez l’architecte.

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste

Bibliographie :

La véritable histoire de la Grande Bibliothèque, L’Express.fr, 01/09/2002
https://www.lexpress.fr/culture/livre/la-veritable-histoire-de-la-grande-bibliotheque_806736.html

http://tpe-archi.e-monsite.com/pages/controverses/la-bibliotheque-nationale-de-france.html

Bibliothèque François-Mitterrand : la maturité tranquille
http://www.lefigaro.fr/culture/2018/04/11/03004-20180411ARTFIG00240-bibliotheque-francois-mitterrand-il-y-a-de-quoi-ecrire-un-livre.php

https://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20150220.OBS3041/mitterrand-me-protegeait-la-bnf-racontee-par-son-architecte.html

« La Véritable Histoire de la Grande Bibliothèque », François Stasse, Le Seuil « L’Epreuve des faits », 2002

« Premiers Volumes, Bibliothèque de France », Institut français d’architecture-Edition Carte Segrete, 274 p., 1989

Notes de bas de page

[1Les bâtiments étaient pour Francois Mitterrand un moyen privilégié de laisser une trace dans l’Histoire, ce projet était un de ses favoris et le choix du projet de Perrault, c’est lui qui le fit. Il le visita presque fini peu avant la fin de son septennat, déjà malade et avec une équipe médicale à ses côtés.

Répondre à cet article