Auteurs + moteurs = à chaque site web sa chance

L’interaction entre moteurs de recherche et auteurs sur Internet aide à faire sortir du rang les sites mal référencés mais intéressants pour une communauté

Lundi 21 novembre 2005, par Emmanuel Barthe // Logiciels, Internet, moteurs de recherche

Olivier Ertzscheid, un des meilleurs analystes de la scène de la recherche documentaire numérique (et notamment du futur des moteurs de recherche [1]), se demande sur son blog affordance.info si « les moteurs de recherche [favorisent] les sites déjà bien "référencés" (idée habituellement répandue) » ou si « contre toute attente les moteurs de recherche ont un effet égalitaire, favorisant les sites les moins "vus" » [2].

Mon point de vue de praticien de la recherche documentaire et de la veille : les moteurs à la fois confirment les sites bien référencés dans leur statut et permettent à d’autres d’être découverts et de sortir du rang.

Dans mes recherches, les moteurs favorisent plus souvent les sites déjà populaires, mais ils me sortent également de temps à autre des sites très peu connus *et* de qualité et ce dans les trente premiers résultats. Il suffit dès lors que je parle de certains d’entre eux sur mon annuaire ou sur mon blog et du fait que mon site est bien référencé, ils grimpent dans le "ranking" [3].

Voilà comment j’interprète la chose : un membre d’une communauté virtuelle, même portant sur un sujet peu vaste ou très pointu, repère un site intéressant pour cette communauté et aussitôt, il va le sortir des résultats, ce site inintéressant pour les autres communautés, pour en parler, le référencer, le citer ou le bloguer. Ce site web sort alors de l’anonymat.

Tout est dans l’interaction entre les moteurs et les auteurs présents sur le Web, qui créent les liens que les moteurs indexeront ensuite. Mais les moteurs ne sont plus les seuls moyens de trouver de l’information. Certains spécialistes de l’information ne cherchent déjà plus, ils trouvent, toujours grâce aux auteurs de blogs (RSS, blogrolls, techniques de visualisation) mais aussi parce qu’ils sont eux-mêmes auteurs (commentaires laissés sur leur blog, referers) [4]

Pour trouver, il ne suffit plus de chercher, il faut aussi participer.

Emmanuel Barthe

Notes de bas de page

[1Olivier Ertzscheid est l’analyste francophone le plus pertinent que je connaisse sur les évolutions et le futur de Google.

[2L’effet égalitaire des moteurs de recherche (?) / Olivier Ertzscheid, affordance.info, 20 novembre 2005. Les sources de O. Ertzscheid : Egalitarian engines , The Economist 17 novembre 2005 ; The egalitarian effect of search engines / Santo Fortunato, Alessandro Flammini, Filippo Menczer, Alessandro Vespignani, publié en pré-print sur Arxiv, 1er novembre 2005.

[3Le "ranking" est le classement par pertinence réalisé par un moteur.

[4Et le ’chercheur’ devînt ’trouveur’ / Olivier Ertzscheid, affordance.info, 23 octobre 2005.

Répondre à cet article