Numéros de téléphone, missions, composition

Attentats de Paris : les deux cellules de crise

La Cellule interministérielle de crise (CIC) et la Cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV)

Jeudi 19 novembre 2015, par Emmanuel Barthe // Ressources juridiques pour les particuliers et les TPE

Suite aux attentats du vendredi 13 novembre 2015 au soir à Paris et au Stade de France à Saint-Denis, deux structures complémentaires sont activées :

- La Cellule interministérielle de crise (CIC), située au Ministère de l’Intérieur, assure une coordination étroite et constante entre l’ensemble des structures ministérielles concernées par la crise.

Pour un mieux comprendre l’organisation gouvernementale de gestion de crise et la place de la CIC dans cette organisation, voir sur la page Organisation de gestion de crise sur le site du SGDN.

GIF - 20.4 ko
La CIC dans l’organisation gouvernentale de la gestion de crise

- Le ministère des Affaires étrangères accueille dans les locaux de son centre de crise depuis le 13 novembre la Cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV), qui assure les relations avec les familles des victimes.

Cette structure a été créée à la suite des attentats de janvier 2015. Son fonctionnement est en cours d’officialisation par une circulaire du Premier ministre. Elle a été activée pour la première fois à l’occasion des attentats du 13 novembre, dans l’urgence.

Elle se compose de plus de 110 personnes, agents des ministères de la justice, de l’Intérieur, de la Santé et des Affaires étrangères, professionnels de santé comme la Croix-Rouge, l’établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires, de la cellule d’urgence médico-psychologique et de membres des associations d’aide aux victimes, l’INAVEM et la FENVAC.

La cellule interministérielle a reçu à ce jour plus de 9000 appels sur les deux numéros de téléphone gratuits dédiés aux familles des victimes :

  • le 0800 40 60 05 depuis la France
  • le 01 45 50 34 60 depuis l’étranger.

Les 129 victimes du 13 novembre ayant été identifiées, la CIAV va désormais apporter une aide aux familles pour l’organisation des obsèques, et les ressources du Fonds de garantie des victimes du terrorisme (FGTI), vont être augmentées.

Pour plus de détails sur l’action de la CIAV, voir ce communiqué du ministère des Affaires étrangères du 19 novembre.

Un de mes amis travaille à la CIAV le soir, en plus de son travail de tous les jours. Il ne sera pas là jeudi soir à un dîner d’amis que j’organise.

Merci à lui de nous faire faux bond. C’est pour la bonne cause.

PNG - 177 ko
CIAV organigramme au 17/11/2015

Répondre à cet article