2001-2011 : les errements de Cassiopée, le workflow de la chaîne pénale, et les SSII

Mardi 28 août 2012, par Emmanuel Barthe // Portails juridiques officiels - Diffusion des données juridiques publiques

On a pas mal parlé ici de l’informatisation et la mise en ligne de l’Administration. Un peu moins, ces derniers temps. On s’y remet, pour un retour dans le temps sur Cassiopée, le "workflow" de la chaîne de traitement des affaires pénales. On en a déjà parlé ici en 2007 et 2009 [1].

C’est une grosse société de services informatiques qui avait le contrat Cassiopée. Mais les errements du projet ont participé à ce que le marché soit repris par une autre SSII. Voir surtout le rapport Assemblée nationale de janvier 2011 Blanc / Warsmann n° 3177 et les autres documents parlementaires et articles suivants :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/budget/plf2012/b3805-tiii-a28.asp#P2426_247232
http://www.senat.fr/rap/a09-106-4/a09-106-410.html
http://www.senat.fr/rap/l11-107-316/l11-107-31633.html
http://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ100211945.html
http://condat.blogspot.fr/2010/02/double-peine-pour-atos-origin.html
http://www.lemagit.fr/article/justice-ssii-atos-infogerance-gfi-contrats-atos-origin-projet/5670/1/double-peine-pour-atos-justice-depossede-ssii-deux-contrats-adoube-gfi/
http://www.bakchich.info/france/2009/05/05/cassiopee-le-trou-noir-de-la-justice-francaise-i-55283
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/02/28/01016-20110228ARTFIG00708-le-grand-bug-informatique-de-cassiopee-freine-la-justice.php

Notes de bas de page

Répondre à cet article