Ressources en droit des affaires

Dernier ajout : 5 juin.

Derniers articles

Une réalisation des Editions Hospitalières

Hopitalex, une plateforme en ligne de droit hospitalier

Vendredi 5 février 2010

Lire la suite »

Les Editions Hospitalières (LEH) ont lancé leur plateforme en ligne de droit hospitalier : Hopitalex.

Au contenu : veille textes officiels, jurisprudence commentée, articles juridiques, questions-réponses. Aux fonctionnalités : recherche par mots et navigation thématique.

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique, acheteur de documentation en ligne


iPad : espoirs et doutes

Le lancement de la tablette d’Apple fait rêver — Perso, je doute

Jeudi 28 janvier 2010

Lire la suite »

Avec la sortie de la tablette d’Apple, les éditeurs de presse ont des espoirs fous [1].

Est-ce que ça va lancer la machine ? Allez savoir…

Personnellement, je reste dubitatif :

- Les premières évaluations par les "geeks" sont sur une tonalité "déception" [2]. Comme l’écrit Stéphane Ruscher sur Clubic, « on est plus proche d’une application "desktop" que d’une mini application mobile » et pour le reste, notent la plupart des autres critiques, l’iPad fait juste un peu mieux qu’un iPhone et serait d’abord un concurrent du Kindle d’Amazon. Même Frédéric Filloux, le gourou français du redesign des quotidiens, sur Slate.fr, est un peu déçu.
Mais il y aura sans doute des mises à jour par la suite qui enlèveront au produit d’Apple la majeure partie de ses limites actuelles (pas de Flash, pas d’USB, pas de multitâche, écran trop lumineux pas conçu pour la lecture de livres et autonomie trop faible, contrairement au Kindle, etc.)

- Les Echos, tout comme les informaticiens et les "geeks", pensent que la tablette est un média nouveau, autrement dit non substituable aux smartphones (Iphone etc.) ni aux ordinateurs portables [3]. Je ne leur donne pas tort. Si c’est un support de plus, ça veut dire pour les entreprises et les ménages dégager un investissement supplémentaire (499 euros) pour l’acheter ...

- Pour la presse, comme le faisait remarquer un journaliste (sur les Echos ou la Tribune, je crois), tant que l’accord de 3 ans GG-AFP est en cours, les dépèches AFP gratuites pululeront sur le Web. Or les journaux tirent plus de la moitié de leurs articles des dépèches ...

- Depuis 20 ans [4], les constructeurs de PC nous sortent des tablettes et toutes ont échoué. Certes, le passé n’est pas le futur, mais quand même ...

A votre avis ?

Emmanuel Barthe
bibliothécaire documentaliste juridique

PS : Pour les éditeurs juridiques, comme les e-books ne les intéressent visiblement pas, la question de la production pour ce format ne se pose, à mon sens, même pas.


Omnidroit devient plus ergonomique

A propos de différents types de découpage

Lundi 7 décembre 2009

Lire la suite »

Omnidroit, le portail d’actualités juridiques commun aux trois éditeurs juridiques du groupe Lefebvre-Sarrut (les Editions Législatives, Francis Lefebvre et Dalloz) est devenu plus ergonomique.

On peut maintenant accéder individuellement aux articles, chacun en version page web, et ce, directement depuis le sommaire envoyé par e-mail chaque semaine. Auparavant, tout ce dont on disposait était un gros fichier PDF (qui existe toujours, c’est pratique pour lire le tout en diagonale). Il fallait d’abord le télécharger puis il fallait se retrouver dedans, ce qui prenait une certain temps.

Le mode de connexion pourrait gagner encore un petit peu en simplicité, mais cet accès par article est une nette amélioration.

Ce découpage par article fait penser à un autre découpage : celui par Dalloz de ses produits en ligne :

  • un pour la recherche par mots-clés (Dalloz.fr, les ouvrages à mise à jour format PDF, les revues format page web mais sans leur sommaire),
  • un pour l’actualité (Dalloz Actualité, mais il est maintenant mieux intégré dans Dalloz.fr, cette remarque vaut donc moins qu’avant)
  • un pour les traités (Dalloz Bibliothèque numérique, format Flash)
  • un pour les revues avec leur sommaire (Dalloz Revues, format Flash). NB : le sommaire n’est pas un sommaire HTML, juste la copie en Flash des pages de sommaire des revues.

D’un côté, commercialement, cette segmentation de l’offre correspond en partie à des publics distincts (Dalloz Bibliothèque numérique pour les BU, Dalloz Etudiant pour les étudiants) et évite des prix trop élevés. De l’autre, elle ne répond pas au souhait de la majorité des juristes : disposer de plateformes globales regroupant doctrine, textes et jurisprudence et offrant un accès à la fois de type base de données (recherche par mots-clés) mais aussi de type papier (sommaire, table des matières, index alphabétique, feuilletage, format PDF image + texte identique au papier).

Rappels :

  • Omnidroit publie des news qui passent aussi dans les actualités des plateformes en ligne des éditeurs sus mentionnés (Dalloz.fr, Navis, Elnet) + en exclusivité, un article à paraître au Recueil Dalloz
  • Omnidroit est gratuit pour les abonnés aux produits en ligne.

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique


1 | ... | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | ... | 41

Dernières brèves