La documentation juridique

Dernier ajout : 12 juin.

Derniers articles

Faire de meilleures recherches juridiques sur Internet : 18 et 19 février 2013

Une formation pratique

Lundi 28 janvier 2013

Lire la suite »

J’anime une formation les 18 et 19 février 2013 sur le thème de la recherche en droit en ligne (Internet, Google, Legifrance, bases de données payantes, ...).

Le titre de la formation "Identifier les sources juridiques sur Internet", est un peu académique, mais le contenu ne l’est pas :

  • des trucs de recherche simples, des méthodes spécifiques au droit et à la documentation juridique
  • des exemples de recherche soumis par les stagiaires eux-mêmes.

Le formateur (votre serviteur) est documentaliste juridique en cabinet d’avocats et doté d’un double diplôme documentation et droit. J’assure des formations identiques ou similaires (veille) depuis 12 ans.

Le stage se fait en petits effectifs (moins de 10 personnes) : chacun peut voir ses propres questions et ses centres d’intérêt traités.

Précisions :

  • l’approche juridique est intégrée dans la formation, les méthodes elles-mêmes sont liées au fonctionnement et à la structure des droits français et européens
  • le stage peut apporter beaucoup non seulement à un documentaliste mais aussi à un jeune juriste qui veut optimiser ses méthodes de recherche en ligne.

Inscriptions :


Enfin un véritable environnement de travail pour les professionnels du patrimoine et les chercheurs

Les Archives nationales déménagent en Seine-Saint-Denis

Eclatement : trois sites au lieu de deux

Lundi 21 janvier 2013

Lire la suite »

Les Archives Nationales [1], depuis très longtemps à l’étroit — et en danger [2] — à l’Hôtel de Soubise à Paris (dans le Marais) étrennent enfin ce lundi 21 janvier 2013 leur nouveau bâtiment de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) [3]. Cela fait 6 mois que 84 km d’archives passent progressivement de Paris à Pierrefitte-sur-Seine. Il y a encore de la marge puisque la contenance totale est de 320 km [4].

A cette occasion, des journées exceptionnelles ont lieu sur le nouveau site, sur deux semaines : du lundi 21 janvier au dimanche 3 février 2013. Un événement logiquement intitulé "Aux Archives, Citoyens !" : visites guidées, expositions, concerts, projections, le tout gratuit. Programme détaillé (PDF). Pour réserver (à ce jour, un tiers des places est déjà pris ...).

Le nouveau bâtiment fait enfin la part belle à l’informatique.

Le Figaro pointe l’éclatement des archives de France en trois sites désormais [5] :

  • le nouveau site de Pierrefitte
  • « Fontainebleau continuera d’abriter les archives électroniques et orales, les fonds privés ainsi que des dossiers très demandés à titre de preuves, comme ceux des naturalisations, des décorations et des pensions
  • Paris conservera les archives de l’Ancien Régime et celles des notaires de la ville. Soit 45 kilomètres, au lieu de 90 avant le déménagement. Fallait-il, dans ce cas, conserver l’intégralité des mètres carrés parisiens ? »

Le genre de débat qui me rappelle celui sur la division des collections entre la BdF de Tolbiac (ex-TGB) et l’ancienne BnF près du Palais Royal. Pas idéal voir peu pratique pour certains chercheurs, certes. Mais fallait-il ne rien faire ? Ou entamer un projet pharaonique et dispendieux pour tout loger ?


Attribution à Precisement.org d’un ISSN (International Standard Serial Number)

Precisement.org : huit ans déjà et un ISSN (2263-9292)

Appel aux contributeurs

Samedi 12 janvier 2013

Lire la suite »

Une reconnaissance

Comme je l’ai annoncé en décembre sur mon compte Twitter, le centre ISSN France (installé à la Bibliothèque nationale de France) a attribué le 12 décembre 2012 à ce blog un numéro ISSN (International Standard Serial Number : numéro international normalisé des publications en série) : ISSN 2263-9292.

C’est la reconnaissance d’un travail largement personnel mais alimenté par les informations et réflexions de la communauté de la documentation, de la bibliothèque et de l’édition juridiques. Le site existe depuis 2000 et le blog depuis 2004. Voici le premier billet publié : Droit de la concurrence et données publiques : la base SIRENE trop chère selon le Conseil d’Etat ; il est daté de 2002 mais reprend en fait un message de 2002 publié sur la liste Juriconnexion ; le premier billet original est probablement celui-ci Des documentalistes dans les juridictions ?, modifié depuis, ... ou peut-être celui-là du 1er septembre 2004 : Enquêtes de satisfaction : les éditeurs juridiques à l’écoute de leurs clients ? [6].

Huit ans : une longue durée pour un monde de l’instantané et du virtuel comme Internet. Et une grosse somme de travail — le rythme initial a dû ralentir.

Autrement dit, si de jeunes documentalistes juridiques, bibliothécaires, juristes, veilleurs en droit, webmestres de sites juridiques, responsables de KM juridique, doctorants et autres chercheurs en droit veulent s’exprimer sur un espace recevant 650 visiteurs uniques par jour en moyenne, ils sont les bienvenus. Je peux leur ouvrir un compte — seule limite, je dois relire avant de publier. Je peux aussi "republier" ici des billets à eux/elles de manière virtuelle par un simple lien (la page renvoie alors clairement vers le site d’origine).

Quelques explications sur l’ISSN

L’ISSN (International Standard Serial Number) est un numéro international normalisé qui permet d’identifier les titres de publications en série quels qu’en soient le support physique et la fréquence de parution. Journaux, magazines, bulletins, revues, annuaires, rapports d’activité, publications à feuillets mobiles etc. constituent les principaux types de publications en série.

Attribué sous la responsabilité du Centre ISSN France, l’ISSN est pérenne tant que le titre demeure identique. Il est renouvelé en cas de changement conséquent du titre.

L’ISSN est une mention légale obligatoire (arrêté ministériel du 12 janvier 1995). Il m’appartient donc de le faire apparaître sur Precisement.org. Il doit figurer lisiblement sur chaque "exemplaire" (ici billet/page web), de préférence dans le coin supérieur droit de la couverture ou dans l’ours, sous la forme de deux segments de quatre chiffres, séparés par un tiret et précédés du sigle ISSN.

Les critères d’attribution d’un n° ISSN à un blog/site sont détaillés] sur le site de l’ISSN. A noter :

  • « la ressource présente un contenu éditorial (texte rédigé) ». Ce qui signifie en réalité : « le contenu de la ressource est majoritairement textuel, il résulte d’un travail éditorial ou journalistique manifeste » [7]
  • un autre critère, implicite, découle du précédent : c’est la qualité du contenu (argumenter, peser les arguments pour et contre, citer ses sources, notes de bas de pages ...).

Emmanuel Barthe
documentaliste juridique


1 | ... | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | ... | 47

Dernières brèves