L’édition juridique

Dernier ajout : 11 juillet.

Derniers articles

Incroyable mais vrai

Un éditeur pur web reprend un titre papier prestigieux

Actu-Environnement.com reprend Environnement & Technique

Samedi 23 juin 2012

Lire la suite »

Environnement & Technique est une revue de référence en environnement [1].

Fin 2011, sa société éditrice, la Société Alpine de Publication, est placée en liquidation judiciaire, tout comme la maison mère DPE. Cogiterra, le petit éditeur [2] du site gratuit Actu-Environnement.com, la reprend à la barre du tribunal de commerce, avec pour projet de « développer une offre multi-média (papier, web, mobile) attrayante aussi bien pour les lecteurs que pour les annonceurs ».

Voici ce que dit le communiqué de Cogiterra :

« En rachetant Environnement & Technique, Cogiterra, la société éditrice d’Actu-Environnement.com, tord le cou aux idées reçues. C’est en effet un pure-player créé il y a un peu moins de 10 ans qui rachète un titre de presse pro “papier” trentenaire. [...]

En termes de presse d’information, nombreux sont ceux qui opposent le "papier" et "internet". Les uns annoncent la mort du premier. Les autres voient dans le second un amas d’informations peu fiables. Pourtant, sortis des stéréotypes, ces deux supports s’avèrent complémentaires pour répondre aux attentes d’un lectorat souvent très hétérogène, notamment sur les secteurs professionnels de l’Environnement. Le choix entre l’électronique et le papier relève plutôt du mode de “consommation” de l’information. Chaque support répondra à une attente bien particulière. »

Ce propos mériterait plusieurs précisions : notamment, que le choix entre électronique et papier relève aussi des modes de tarification et de conservation de l’information.

Pour autant, je souscrit très largement à ce qu’écrit l’éditeur du site Actu-Environnement.com, dont la réussite peut aussi se mesurer au recrutement de Laurent Radisson, l’ancien rédacteur-en-chef du Lamy Transport et responsable du portail WK-HSQE [3].

Un futur cas d’école ?


E-books et tablette : un acteur français doté d’un "business model" plus attractif pour les libraires

Un acteur français et qui respecte les choix des libraires

Mercredi 20 juin 2012

Lire la suite »

Bookeen, le petit français qui se bat contre Amazon (Les Echos 14 juin 2012).

Extrait :

« Bookeen décide alors, en 2010, de changer son propre modèle. La société se met à vendre elle aussi des e-books (elle a signé avec la plupart des grands éditeurs français, sauf Hachette et Albin Michel). Surtout, elle décide d’adopter une stratégie "B to B", en ciblant d’abord les libraires. Elle leur propose un système ouvert : ils peuvent utiliser sa liseuse et sa plate-forme pour proposer leur propre catalogue d’e-books (y compris en marque blanche), ce qui leur permet de conserver l’accès à leur clientèle. Un argument de poids pour les convaincre, alors qu’ils cherchent justement à éviter de voir leurs clients détournés par les géants des e-books. Bookeen a ainsi séduit Virgin, Cultura ou Decitre en France, et le leader La Feltrinelli en Italie.

Au total, Bookeen affirme avoir vendu 100.000 liseuses entre 2008 et 2011. Et espère franchir un nouveau cap en 2012. « Nous nous sommes fixé un objectif de 120.000 ventes cette année, mais nous pensons déjà que cet objectif sera largement dépassé », indique Michaël Dahan. Bookeen, qui compte 17 salariés, espère réaliser cette année un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions d’euros. Il était de 6,5 millions en 2010, mais avait chuté « de façon significative » l’an dernier. La société est toutefois, au dire du dirigeant, toujours restée bénéficiaire. »


Offre de responsable éditorial en cabinet d’avocats spécialisé brevets

Mercredi 18 avril 2012

Lire la suite »

Il est rare que je fasse de la publicité pour une offre d’emploi, a fortiori sur ce blog.

Pourtant, l’offre qui suit envoyée par le cabinet Véron, spécialisé en contentieux des brevets, est elle aussi rare.

Elle désigne une fonction dont on pense qu’elle existe de facto dans un certain nombre de cabinets et va lentement se développer : celle du juriste rédacteur et webmestre employé par un cabinet de juristes pour éditer et publier leur production, en collaboration et bonne intelligence avec les éditeurs et les blogs de ceux-ci. Et sans négliger pour autant ni les blogs ni la production auto-publiée du cabinet.

C’est un métier différent de celui de responsable marketing et/ou communication. Dans le type de poste que décrit l’offre du cabinet Véron, la personne est plus au four et au moulin, les mains dans le cambouis.

Notez aussi la collaboration avec la Documentation et avec l’Informatique. Un lien très efficace et une façon de travailler que les professionnels de la "doc" et de l’IT apprécient.

Enfin, vous allez voir. Lisez.

« RESPONSABLE EDITORIAL

Le cabinet d’avocat Véron & Associés recrute un responsable éditorial.

Ce cabinet d’avocats, implanté à Paris et à Lyon, pratique exclusivement le
contentieux des brevets d’invention ; il compte 12 avocats et son effectif
total est de 35 personnes ; généralement considéré comme leader en
France dans sa spécialité, il pratique une activité éditoriale soutenue :

  • publication d’articles sur le contentieux des brevets d’invention dans les revues juridiques généralistes ou spécialisées françaises et internationales (Dalloz, Semaine Juridique, Propriété industrielle, Propriétés intellectuelles, IIC, Managing Intellectual Property, Intellectual Property Magazine, etc.) ;
  • maintien de sites Internet à contenu éditorial (sections Publications et Supports de conférences du site www.veron.com, site www.dossiersbrevets.info, site www.frenchpatentcaselaw.info) ;
  • contribution à différents blogs de contentieux des brevets (kluwerpatentblog.com, www.eplawpatentblog.com) ;
  • organisation d’un prix de thèse sur le contentieux des brevets d’invention ;
  • publication d’ouvrages (Dalloz Référence Saisie-contrefaçon ; Dalloz Action Voies d’exécution, chapitre Saisie-contrefaçon ; Kluwer Concise Commentary International and European IP Law).

Véron & Associés cherche une personne susceptible de prendre en charge,
progressivement, l’ensemble de cette activité et de développer de nouveaux
projets éditoriaux ; cette personne travaillera sous la direction des quatre
avocats associés du cabinet, en relation avec la responsable Documentation
et recherche.

Elle sera chargée de la rédaction des articles ou contributions à des blogs,
par elle-même ou en liaison avec les avocats, de la maintenance éditoriale
des sites animés par le cabinet (en relation avec l’équipe informatique, pour
les questions techniques) ainsi que de la mise à jour des ouvrages publiés
par le cabinet.

Le poste était occupé jusqu’à présent, à temps partiel, par un universitaire
qui souhaite se consacrer progressivement davantage à son activité
principale.

Le poste, à pourvoir immédiatement, est à plein temps ; le lieu de travail
sera principalement le bureau de Lyon du cabinet ; une partie du travail
pourra éventuellement être effectuée à domicile ; des déplacements
réguliers (1 à 2 par mois) à Paris sont à prévoir.

Il exige une connaissance de haut niveau du droit de la propriété intellectuelle
en général et du droit des brevets en particulier, démontrée par des
travaux universitaires ou des publications, et une parfaite aisance, à l’écrit
et à l’oral, en anglais juridique spécialisé, ainsi qu’une grande complicité
avec les outils informatiques, omniprésents dans le cabinet.

Contact : Elyane Arnaud, secrétaire général, Véron & Associés,
elyane.arnaud@veron.com, tél. : 04 72 69 39 01. »


1 | ... | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | ... | 45

Dernières brèves