L’édition juridique

Dernier ajout : 6 décembre.

Derniers articles

Le groupe Lefebvre Sarrut a pris le contrôle de l’éditeur en ligne allemand Juris

Juris est aussi le fournisseur technique du "Legifrance" allemand

Mardi 25 juin 2013

Lire la suite »

En acquérant l’éditeur néerlandais Sdu [1], les Editions Lefebvre-Sarrut [2], a trouvé dans la corbeille 45,33% [3] du groupe Juris GmbH, le pionnier et le leader de l’information juridique en ligne en Allemagne mais aussi le fournisseur technique du "Legifrance allemand" (sans la jurisprudence) qu’est le site Gesetze im Internet.

Comme l’explique le site web de son fournisseur de solutions sémantiques Temis, les principaux actionnaires de Juris sont le gouvernement fédéral allemand, représenté par son ministère de la Justice, et Sdu (donc indirectement, désormais, les ELS).

Plus précisément, c’est l’éditeur du site gesetze-im-internet.de qui est l’homologue allemand de Legifrance, au moins pour ce qui concerne la publication des textes. La jurisprudence fait l’objet d’une diffusion payante, sauf la diffusion assurée par les juridictions elles-mêmes, fédérales comme celles des Länder [4].

D’après les mentions légales, la responsabilité première est celle du Ministère fédéral de la Justice, vu que c’est au "Bund" (Etat fédéral) qu’incombe la tâche d’assurer la publication des textes (c’est la Constitution qui le dit : art. 82 al. 2 phrase 2, responsabilité du Bundespräsident), mais la prestation technique est assurée par Juris [5].

A priori, Juris serait donc partenaire de nombre de sites qui publient la jurisprudence. Pour les autres, il semble que l’idée soit d’assurer une diffusion publique et gratuite des décisions, notamment l’OLG (Tribunal supérieur d’appel) de la Sarre qui est réalisé en partenariat avec l’Europäischen EDV-Akademie des Rechts (EEAR).


Le Moniteur pourrait fusionner avec Infopro (L’Usine Nouvelle, LSA)

Lundi 17 juin 2013

Lire la suite »

Selon la Lettre de l’Expansion du 17 juin 2013, le groupe Le Moniteur, éditeur du Moniteur des travaux publics et du bâtiment et de La Gazette des communes et d’ouvrages de droit, détenu par Bridgepoint [6], « serait sur le point d’aboutir sur la renégociation entamée fin 2012 de la dette de sa structure de tête, Info services holding. »

« L’accord s’accompagnerait
de l’apport de capitaux en provenance d’Infopro Digital (ex-Infopro Communications), éditeur de L’Usine Nouvelle et LSA. Objectif : fusionner les deux entités pour créer le premier groupe de presse professionnelle français ». Les actionnaires d’Infopro, dont Apax Partners, seraient majoritaires.


Enquête sur le service assistance des éditeurs

A vos mails !

Jeudi 30 mai 2013

Lire la suite »

Le groupe de travail Juriformation prépare pour la rentrée 2013 une étude comparative sur les services assistance des éditeurs de bases de données juridiques (Dalloz, Lamy, Francis Lefebvre, LexisNexis, les Editions Législatives, Lexbase, Lextenso, la Revue Fiduciaire ...) . Si vous avez des remarques particulières à ce sujet, nous sommes très intéressés par vos expériences et surtout vos besoins. Nous avons élaboré une série de questions que nous allons étudier :

1. Existence ou non d’une hot line
a. Editoriale : Aide à la recherche en ligne, fourniture de documents, question le fonds documentaire
b. Technique : résolution des pannes, problèmes de connexion, de consultation, d’impression, d’exportation.

2. Quels sont les horaires proposés et vous conviennent ils ?
En soirée ? le week-end ? Pendant l’heure du déjeuner ?

3. Facilité et mode de contact : délai pour obtenir un conseil, nombre de contact. Sous quelle forme ? (mail téléphone, chat)

4. Qualité et délai des réponses : a-t-il répondu à la question de manière satisfaisante ? dans quel délai ? Ce délai est-il satisfaisant ?

5. Ce service a-t-il un coût ? Est-ce que l’appel surtaxé ?

6. L’éditeur propose-t-il des formations ?
a. Sont-elles gratuites/payantes ?
b. Quel type de formation est proposée ? Sur place, par téléphone, en e-learning, chez l’éditeur.
c. Qualité du support proposé.
d. Pertinence des exemples. Adaptation du formateur au niveau des stagiaires
e. Satisfaction globale des formations.

7. Appréciation générale du service ou autre remarque.

Vous pouvez nous contacter ou envoyer vos réponses courant juin 2013 à : juriformation[CHEZ]juriconnexion[POINT]fr

Cette étude sera diffusée sur la liste et mise en ligne sur le site de Juriconnexion.


1 | ... | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | ... | 48

Dernières brèves