Un constat pertinent sur la loi Informatique et libertés

Mardi 11 septembre 2012

Cédric Manara, professeur de droit et spécialiste du droit du numérique fait un constat impertinent — mais néanmoins pertinent — sur la loi Informatique et libertés dans son article au Monde du 10 septembre 2012 :

« La question des données personnelles est moins un problème de loi qu’un problème de coûts. [...] Le développement des réseaux sociaux amène les Etats à réformer le droit des données personnelles sans vraiment poser la question des moyens de son application. »

Répondre à cette brève