Smartphones : les applis mobiles ferment l’accès au Web

Mardi 23 août 2011

Un article du Figaro.fr à lire :

Peu à peu, les applications ferment l’accès au Web / Marie-Catherine Beuth, Le Figaro.fr 19 août 2011

Il confirme ce que je subodorais depuis plus d’un an : les navigateurs web (IE, Firfox, Opera, Safari, Chrome ...) et le langage HTML qui va avec sont de moins en moins utilisés, au profit des applis mobiles des smartphones [1]. C’est la conséquence du développement — très avancé au Japon, le pays test pour ça — de l’accès à Internet par les téléphones mobiles. Même les versions mobiles des sites sont peu consultées, dès que leur version appli mobile existe.

Selon l’article :

« Cette évolution est lourde de conséquences pour les éditeurs de contenus. Ces derniers deviennent en effet dépendants des conditions imposées par les gardiens de ces écosystèmes intégrés, définissant les règles, du terminal à la plate-forme de téléchargement en passant par le système d’exploitation. Apple, avec son iOS et ses terminaux iPad ou iPhone, en est l’incarnation la plus évidente. La firme à la pomme a fait le choix d’abandonner le format Flash au profit du HTML5 - rendant illi­sibles nombre d’animations et vidéos sur Internet - et impose ses conditions de rémunération (30%) aux éditeurs de contenus qui vendent applications ou abonnements depuis sa plate-forme. »

Notes de bas de page

[1Développées spécifiquement et uniquement pour le système d’exploitation des iPhone ou Android, ces petits logiciels sont soumis aux bon vouloir, parfois à la censure, et souvent à paiement par Apple (iTunes) et Google (Android Market).

Répondre à cette brève

1 Message

  • Il y a également une autre dérive inquiétante : les navigateurs des tablettes/smartphone interdisent l’accès à certains sites internet mais renvoie obligatoirement à l’application payante sur leur boutique en ligne lorsque l’on souhaite y accéder par l’url directe (ex avec le site célèbre http://fr.akinator.com/ : impossible d’y accéder avec l’ipad par safari afin de profiter d’une utilisation limitée et gratuite - nous sommes renvoyés directement vers l’application payante Ipad)...

    repondre message