Si même la presse gratuite perd de l’argent, où va t’on alors ? — Metro International dans le rouge

Mardi 23 octobre 2007

Les Echos du 23 octobre 2007 signalent que les comptes de Metro International, le groupe de presse gratuite, virent au rouge, avec « une perte nette de 19,372 millions de dollars (13,53 millions d’euros) au troisième trimestre ». La France marche bien, c’est la Suède, pays d’origine du groupe, qui perd beaucoup d’argent.

On pensait que depuis 2006-2007, les gratuits sortaient la tête de l’eau et arrivaient à l’équilibre financier. Eh bien, ça ne semble pas gagné pour tous.

Si même un gratuit perd de l’argent, où va la presse, alors [1] ?

Notes de bas de page

Répondre à cette brève