Qui rédige les articles de Wikipedia sur les éditeurs juridiques ?

Lundi 17 mars 2008

Il y a des fois [1], à la lecture de certains articles de Wikipedia sur certaines sociétés ou certains secteurs, on se demande qui a bien pu les écrire. Leur langage ressemble tellement à de la communication institutionnelle voire publicitaire ...

Par exemple, l’article de Wikipedia.fr sur le groupe Wolters Kluwer.

Tiens, justement, qui l’a créé initialement ? Wikipedia possède un historique de toutes les modifications d’un article. Donc, ici, c’est un anonyme ayant pour adresse IP 194.200.130.2 qui a le premier rédigé cet article, le 28 octobre 2005.

On remarque que dans la version initiale de cet article, 194.200.130.2 écrit : « Nos [je souligne] produits couvrent toute la gamme de l’édition traditionnelle et électronique ». Ah bon.

On notera également que l’ensemble des contributions de 194.200.130.2 ne tourne qu’autour de deux sujets : l’édition professionnelle (articles Wolters Kluwer donc, mais aussi Édition professionnelle‎, Pearson, Thomson) et le secteur juridique (articles Avocat (métier), Huisier de justice, Greffier). Et tiens, comme par hasard, l’article Edition professionnelle a été créé par ce même 194.200.130.2. Et pour 194.200.130.2, il n’y a que deux acteurs principaux de l’édition juridique et fiscale dans le monde : WK et LexisNexis, bien sûr. Ah bon.

Pas si anonyme que ça, l’adresse IP. Un petit tour sur un site de résolution d’adresse IP ("IP resolver" en anglais) et on apprend qu’elle correspond au serveur gateway.croner.co.uk. Or croner.co.uk est le site d’une marque britannique de Wolters Kluwer, spécialisée en RH et santé-sécurité. C’est donc un employé WK UK, avec un niveau de français très correct certes, qui a rédigé la fiche sur son groupe. Ah bon.

Ajoutons que le contraste est frappant avec la sobriété des articles Dalloz, LGDJ ou LexisNexis — article qui, entre parenthèses, oublie de citer Wolters Kluwer comme un de ses principaux concurrents ... Dans l’historique de cet article, pas de contributions anonymes appelant enquête [2]

On peut s’arrêter là, non ?

Ne pas en inférer pour autant que Wikipedia est biaisé à 99%. Juste que sur certains sujets (entreprises, hommes politiques, sujets polémiques/idéologiques, etc.), les articles de WP sont à prendre avec des pincettes et un certain esprit critique. Et que les grands éditeurs juridiques internationaux soignent leur communication.

Notes de bas de page

[1Heureusement, pas très souvent.

[2On retrouve d’ailleurs, parmi les principaux contributeurs pour cet article, Erasoft 24 : il s’agit d’un étudiant en droit encore récemment très actif sur Wikipedia et sur le portail Droit français de WP. Les users portant le nom "bot" ? Il s’agit de logiciels agissant automatiquement pour nettoyer les articles de Wikipedia, de routines informatiques si vous préférez (en anglais, "bots" : ça vient de "robots").

Répondre à cette brève