Numérisation privée de livres : Google Books, quasiment seul en lice, signe sa première bibliothèque française

Lundi 29 septembre 2008

Microsoft, qui s’était lancé en décembre 2006 [1], a arrêté en mai son programme de numérisation de livres Live Books. Commentaire sur le blog Apsed.

Google Books reste quasiment seul en lice [2], ce n’est pas le programme d’Amazon, limité aux publication actuelles, qui va lui faire de l’ombre. Google annonçait d’ailleurs le 11 juillet qu’il va numériser 500 000 volumes de la bibliothèque municipale de de Lyon, qui contrairement à ce que son nom indique est aussi une très importante bibliothèque de conservation de livres anciens et le deuxième fonds plus important de France après la BNF.

Sinon, il y a les initiatives publiques : Gallica (BNF) et TELplus The European Library, le programme de bibliothèque numérique européenne (BNuE). Pour une vue d’ensemble, voir notre article Les limites de Google Print/Google Book Search en matière d’ouvrages de droit français.

Notes de bas de page

Répondre à cette brève