E-discovery : un grand éditeur de logiciels rachète un moteur

Lundi 7 septembre 2009

Olivier de Gestion de la Paie me signale que :

« EMC confirme le rachat d’un éditeur très spécialisé, Kazeon. Il a développé un moteur de découverte automatique (e-discovery), commercialisé sous forme d’une ’appliance’, à destination des professionnels du droit — responsables juridiques, avocats, conseils ou consultants. [...]

Une fois l’acquisition finalisée, Kazeon sera intégré dans la division Gestion de contenu & Archivage d’EMC. Le montant du rachat s’élèverait à environ 75 millons de dollars. »

Très anglo-saxon tout ça — les éditeurs de logiciels comme le droit (la "discovery" est une procédure de droit anglo-saxon, qui n’a pas d’équivalent en droit français) —, mais ça montre bien le mouvement d’intégration progressive qui est à l’oeuvre : les éditeurs de logiciels de gestion et de recherche de documents se dotent de capacités pour travailler sur le langage et les documents juridiques et les éditeurs juridiques rachètent des éditeurs de tels logiciels [1].

Notes de bas de page

Répondre à cette brève