Mort de la presse — Survie des journalistes ?

Lundi 29 septembre 2008

Faute de temps pour faire une synthèse — il est minuit 33, docteur Barthe ... — voici une "confiture de liens" [1] sur un sujet qui m’est devenu cher, car les veilleurs se reposent en partie sur la presse. Or, si la presse de qualité disparaît ou mute, comment assurer la veille ?

Réponse : savoir où elle est passée, sous quelles formes elle a muté, pardi ! Autrement dit : trouver les nouvelles sources d’information. La presse pur-Internet, les blogs d’experts et de journalistes ? Peut-être, mais pas sûr.

Sur Mediapart, Rue89, 20minutes et les autres

Au fait, question journalisme sur le web, je me suis abonné à Mediapart (9 euros par mois, soit tout de même 108 euros par an). Même si la mise en page de Mediapart et son ouverture sur l’extérieur/le reste du Web sont à améliorer, j’apprécie désormais d’autant moins bakchich et le manque cruel de preuves, de substance et d’intérêt de ses papiers. Je m’y étais abonné lorsqu’ils aveient fait appel aux portefeuilles de leurs lecteurs pour les aider à passer une mauvaise passe financière. On ne m’y reprendra plus :-(

Cela dit, l’avenir de Mediapart n’est pas assuré, ça reste une aventure. Débat :

Pas gagné non plus pour Rue89 mais leur trafic est bien meilleur. Question contenu, cependant, Rue89 est pas mal, mais déjà moins bon de mon — exigeant — point de vue. Les sites des gratuits : 20minutes, passe encore, mais Metro ... Quant à Direct-matin-midi-quatreheures-soir ...

Dramatique baisse des recettes publicitaires et plans sociaux

Sinon, ça sent le brûlé, plus encore pour les journaux que pour le métier de journaliste — les journalistes dégustent sérieusement quand même [2] :

L’économie de l’attention / Eric Scherer, MediaWatch (Observatoire mondial des médias de l’AFP), printemps-été 2008
146 pages PDF : un monceau de citations et d’infos sur la crise ou le passage en cours de la presse-top-down-journaux-papier-télé vers les aggrégateurs-horizontal-journalistes-experts-blogs

Newspaper Group Asks World For Help Fending Off Yahoo, Google And The Future / Vasanth Sridharan, Silicon Alley Insider 15 septembre 2008

Technorati : les blogs sont des médias / Pascal Taillandier, AFP-Mediawatch 26 septembre 2008 (lire ça sur un blog AFP !)

Toujours sur ce même blog AFP : L’éthique de responsabilité, du seul ressort des journalistes ? / Eric Scherer, AFP-Mediawatch 18 September 2008

Journaux US : alerte ! même la pub en ligne baisse : elle est revenue, en USD constants, au niveau de 1982, regardez les graphiques, surtout dans le dernier billet de la liste :

Quatre personnalités pour les États généraux de la presse / Enguérand Renault, Le Figaro.fr 25 septembre 2008 (les États généraux de la presse sont prévus début octobre ; Emmanuelle Mignon, la conseillère de Nicolas Sarkozy, est chargée de piloter ce dossier)

Variations lilloises sur l’(in)utilité des journalistes / Philippe Couve, Samsa (son blog) 24 mai 2008

Les raisons ?

A première vue :

« C’est Google, archi dominant, qui encaisse la majeure partie de la croissance de la pub en ligne aux USA :

  • +28% en 2007 (contre +3% off line)
  • +44% pour Google seul (4 milliards de dollars US), soit deux fois plus que Yahoo !, AOL et Microsoft réunis (+15% à 1,3 milliard USD) »
    infos provenant du Silicon Alley Insider, mars 2008, synthèse par Eric Scherer, du blog AFP Mediawatch (cité supra)

Google Search To Surpass Size of Microsoft Windows in 2009 / Henry Blodget, Silicon Alley Insider 13 mai 2008

Plus fondamentalement :

Alchimie médiatique : comment changer des millions en milliards ! / Guillaume Marrelec, Acrimed 1er septembre 2008

Les analyses pénétrantes et — soyez prévenu — partisanes mais auxquelles j’adhère largement, de Narvic sur son blog novovision :

Ma propre synthèse : Sites d’information en ligne : modèle gratuit c/ modèle payant

L’avenir ?

Toujours Narvic :

Notes de bas de page

[1Le terme est de ma collègue figoblog.

[2En 2008, les plans sociaux dans les rédactions — les françaises comme les américaines — se succèdent.

Répondre à cette brève