MediaPart : c’est parti ! — Ou le pari du financement par les lecteurs

Lundi 17 mars 2008

Mediapart [1], le projet de journal en ligne indépendant d’Edwy Plenel (ex-Monde) a été officiellement lancé le dimanche 16 mars 2008.

Enfin ! Car la réunion du capital a pris du temps.

Plenel confirme le "business model" retenu :

- Un journal de journalistes. Enfin, pas complètement ... C’est-à-dire que certes, la société éditrice est possédée majoritairement [2] par ses fondateurs. Mais ces fondateurs ne sont que 4 journalistes [3]. Les 5e et 6e fondateurs non journalistes sont Godefroy Beauvallet et Marie-Hélène Smiéjan. Et puis que le capital apporté par les fondateurs (1 325 000 euros, dont E. Plenel pour 550 000 euros) est renforcé par des investisseurs (1 110 000 euros) [4] et la Société des amis de Mediapart (504 000 euros), c’est-à-dire des non-journalistes.

- Un journal d’enquête et non d’actualité/scoops purs, de faits divers/révélations/scandales (par opposition à ses précédesseurs Rue89 (des anciens de Libération) et Bakchih). Plenel parle de 4 à 5 articles par jour, pas plus.

- Un financement par les abonnements, autrement dit par les lecteurs.

Reste à voir si le pari sera tenu. En effet, l’offre gratuite abonde : Rue89 et Bakchich cités plus haut, mais aussi d’autres gratuits comme 20 Minutes et les importantes parties gratuites du Monde, Libération, Le Figaro, etc. Et beaucoup d’observateurs restent dubitatifs.

[mise à jour au 14 août 2008 :

Pour une discussion sur les chances de ces nouveaux modèles de la presse, continuez sur notre article Sites d’information en ligne : modèle gratuit c/ modèle payant.]

Notes de bas de page

[260%, à terme.

[3Edwy Plenel, donc, François Bonnet, Gérard Desportes et Laurent Mauduit

[4Il s’agit de deux entrepreneurs du secteur des NTIC, Jean-Louis Bouchard (Ecofinance) et Thierry Wilhelm (Doxa).

Répondre à cette brève