Les vidéos du Sénat

Jeudi 9 avril 2009

A côté de sa chaîne de télévision Public Sénat, le Sénat a aussi récemment lancé un site de vidéos.

A titre d’exemple, voici celles publiées le 9 avril : plusieurs auditions de personnalités externes et une intervention du président Larcher :

Audition de M. Louis Chauvel, sociologue, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris - Mission commune d’information sur la politique en faveur des jeunes (durée 1:07:41)

Table ronde avec des représentants de stations de radio et de chaînes de télévision bénéficiant d’une large audience auprès des jeunes - Mission commune d’information sur la politique en faveur des jeunes (durée 1:17:12)

Evolution du site Internet du Sénat, de la Chaîne parlementaire et mise en oeuvre de la révision constitutionnelle par la réforme du Règlement du Sénat - Conférence de presse du 7 avril 2009 [intervention de M. Larcher] (durée 57:08)

Audition de M. Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, haut-commissaire à la jeunesse, sur la mise en place du revenu de solidarité active (RSA) - Revenu de solidarité active (RSA) (durée 1:19:54)

Audition de M. Edouard Balladur sur les aspects financiers et fiscaux des propositions du rapport du comité pour la réforme des collectivités locales - Comité pour la réforme des collectivités locales (durée 1:11:24)

Les sujets intéresseront certains et pas d’autres. Une mention notamment pour les interventions de Louis Chauvel et Edouard Balladur. Attention :

  • la caméra reste fixe pendant toute l’intervention
  • on n’est pas sur YouTube ou DailyMotion : le chargement étant lent, il est quasi-impossible de faire "avance rapide"
  • le code HTML disponible pour insérer ces vidéos sur un site pourrait être amélioré. Personnellement, j’ai renoncé : l’image est trop petite ou bien déformée, la légende est trop longue
  • éditer ces vidéos pourrait peut-être leur faire gagner du "punch". Cf les durées mentionnées supra.

Très à la mode la vidéo en ce moment, y compris dans le juridique. Ludique tout en pouvant être très instructive, surtout avec des intervenants aussi "calés".

Mais il faut du temps pour les regarder, beaucoup plus de temps que n’en prend la lecture rapide d’un texte. Autrement dit : on regrette l’absence de découpage en séquences plus courtes et indexées et de transcription (texte).

Tiens, justement ce que Momindum (ex-Droit InSitu) sait faire.

Emmanuel Barthe

Répondre à cette brève